Tails Dreamer

Pour tous les fans de Tails et de l'univers Sonic !
 
AccueilTDFactsGalerieActuJeux SonicTDRPGChao GardenFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Accueil TwitterFacebookGallerie des TDFactsActualitésJeux SonicEncyclopédieTDRPGChao GardenFAQ RechercherRejoindreConnexion
Jetez un oeil à l'Encyclopédie Tails Dreamer !
Les Rédacteurs sont fiers de vous présenter leur base de connaissances soniciennes !
Rejoignez le projet Résurrection de Cosmo !
Participez aux activités et proposez vos idées !
Adoptez votre chao dans le Chao Garden !
Et inaugurez le Rush de Red Mountain pour gagner rings et nouveaux flickies !

Partagez | 
 

 Parce que même les chats savent tenir une plume.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alice d'Exkalithia

avatar

Féminin Messages : 256
Localisation : Dans ma tasse de thé ♥
Humeur : Joueuse ♪

MessageSujet: Parce que même les chats savent tenir une plume.   Dim 29 Mai 2011 - 22:28

Le malheur :
 

Guerre :
 

Noyée :
 


Comme un son de cloche :
 

Le prêcheur :
 

Il n'y sont pas tous, il y en aura d'autres, mais il faut que je les retrouves ou que je les écrive ^^
Je suis à l'écoute de vos critiques, vos avis sont importants pour moi ^^


Dernière édition par Alice d'Exkalithia le Ven 17 Juin 2011 - 13:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
AlexiSonicKST
Animateur déchu / [!]Skyzomégalo fou
Animateur déchu / [!]Skyzomégalo fou
avatar

Masculin Messages : 5371
Age : 21
Localisation : Sous des feuilles et des feuilles d'essais de dessins
Humeur : Les patates au pouvoir et les vaches aux subordonnées relatives !

MessageSujet: Re: Parce que même les chats savent tenir une plume.   Ven 17 Juin 2011 - 12:59

Alice d'Exkalithia a écrit:
Le malheur :
 

Quel bonheur ! On se sent transportés dans une atmosphère agréable où il fait bon de vivre !

Raison N°1 pour laquelle AlexiSonic n'aime pas commenter les poèmes : après, il a le cafard.

C'est du vécu ? Laughing Je suppose que tu dois faire allusion à quelque chose de particulier, et non juste à une scène de ton imaginaire. Mais j'avoue avoir du mal à faire la relation avec le réel, sauf si c'est vraiment une allégorie hyper subtile (ou bien que je suis fatigué parce que c'est le matin)
J'ai aussi un doute. Je présume que le ton abordé sert à rendre la scène encore plus pathétique afin qu'on soit pris de peine pour ces marcheurs que tout le monde méprise ? J'ai quand même du mal à voir à qui ils se rapportent.

Alice d'Exkalithia a écrit:
Guerre :
 

Après, tu vois, face à des poèmes pareils avec une telle force d'expression, faut pas t'étonner si personne n'a rien à dire. C'est évident, ça fait réfléchir sur la guerre et l'horreur du champ de bataille. Mais à une époque où la France n'est plus touchée par la guerre sur son territoire, le poème n'a plus aucune portée.
Evidemment, il y a encore des guerres dans le monde. Mais si tu n'y fais pas allusion dans le poème, personne ne se sentira plus concerné : après l'horreur des guerres mondiales et maintenant que l'ONU est en place, plus personne en Europe ne veut entendre parler de guerres et plus personne ne pense sérieusement qu'une guerre peut encore éclater. Si ton poème s'attaque à la guerre en général, tu n'auras donc aucun impact sur tout ceux qui ont rayé ce mot de leur vocabulaire. On parle pas de guerre au quotidien, puisque chez nous, il n'y en a plus. Si tu veux mon avis, ton poème ne peut avoir de portée que si tu fais allusion à des faits actuels, et donc, si tu parles de guerres, t'intéresser au terrorisme actuel et aux guerres d'aujourd'hui. Sinon, ben ça tombe un peu à plat : de nombreux auteurs se sont déjà engagés contre la guerre, maintenant on a compris que c'est pas bien. ET que c'est pas beau.

Je donne quand même une mention spéciale pour le dernier "couplet" (maîtrise du langage technique du poème : 0) : une idée bien réelle, qui rappelle tout de même qu'on fait des guerres des actes héroïques, mais que sur le champ de bataille, personne ne se soucie de prononcer des fameuses phrases comme César ou Néron le firent à sa mort.

Alice d'Exkalithia a écrit:
Noyée :
 

Tu permets que j'évite d'essayer de commenter celui-là ? Je préfère ne pas imaginer les gens dans ce genre d'état, surtout quand je ne sais pas ce qui les y a mis. J'ai peut-être encore raté un épisode, mais il me semble qu'à t'attarder sur la conséquence, tu oublies la cause, et donc le poème n'a plus aucune portée.
Un détail : au dernier vers, tu as oublié la marque du féminin (tu comprendras pourquoi ça me gêne un peu).


Alice d'Exkalithia a écrit:
Comme un son de cloche :
 

Arf ! Là, c'est pas ta faute, mais j'arrive pas à suivre. C'est long, c'est subjectif, et moi, à essayer de comprendre, j'obtiens un bonne migraine et je suis pas plus avancé. Il va bientôt être 13h, pour moi c'est encore le matin.

Je le trouve plus rythmé, en tout cas. Le rythme rapide, les vers sont courts, coulent bien et s'arrêtent généralement sur une consonne qui attaque plus.
J'arrive pas à l'exprimer, mais je vois vraiment le battement d'une cloche. DiiiiiiinG, DoooooooonG C'est pas le cas partout, mais certains vers sont emblématiques : "Ta voix enfin Tue" "Ta lame écarTée"... Je sais pas si l'effet était voulu, mais tu peux jouer avec cette musicalité encore plus !

Alice d'Exkalithia a écrit:
Le prêcheur :
 

Hum... J'assimile ce prêcheur à tellement de gens d'aujourd'hui que je ne peux que dire que c'est vraiment un bon sujet. Bien rendu en plus.
Peut-être parfois un peu trop de césures, voir une phrase qui commence dans un quatrain et finit dans un autre, parfois c'est un peu trop zarb. Je crois.
Par contre, je pense pouvoir le dire sans crainte : c'est beaucoup trop long. Tu as très envie de donner des exemples et de rendre l'ensemble plus narratif, et du coup ça dure, ça dure, ça dure... ET plus ce sera long, moins le cas pourra être généralisé. ET paf ! Le poème perd de sa portée. C'est dommage quand même...



Voilà, j'ai fait un effort surhumain pour commenter des poèmes alors que j'ai horreur de ça. Parce qu'évidemment, aujourd'hui, on n'a plus personne qui fera un poème de joie. Et donc que j'en ressors avec le moral bien plus bas, et qu'en plus de ça ça me rappelle mes trop longues heures passées en classe en français à analyser les poèmes des auteurs connus. Ca y est, moi, ça fait longtemps que j'ai compris qu'on était dans la merde, et il y a un sacré paquet de monde qui le dit encore, de façon nettement plus poétique que moi. Et comme ça ne me met pas particulièrement de bonne humeur qu'on me le rabâche sans arrêt, j'essaye d'éviter de lire ces poèmes mélancoliques, même s'ils sont excellents. Lorsque vous me trouverez un poème qui, même s'il a tout démoli le monde et que le bien semble être enterré/brûlé/caché dans son nez pour l'éternité, finira sur une touche d'espoir, qui donne envie de régler ces problèmes au lieu de se lamenter dessus, d'accord, je voudrais bien essayer de le lire. Maintenant excusez-moi de ne pas tenter de faire des analyses plus approfondies pour les autres, moi j'en reste là.

_________________
Exclamation Appelez-moi juste AlexiSonic, le KST ne se prononce pas. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Alice d'Exkalithia

avatar

Féminin Messages : 256
Localisation : Dans ma tasse de thé ♥
Humeur : Joueuse ♪

MessageSujet: Re: Parce que même les chats savent tenir une plume.   Ven 17 Juin 2011 - 15:55

Désolé de t'avoir demandé ça ^^' Mais vraiment, merci pour les critiques ^^
J'ai enregistré ce que tu m'as dit. Maintenant je vais répondre, je suppose, du mieux que je peux.

Le Malheur, disons, c'était un peu une vision vaguement illuminée, mais surtout grisâtre, du monde actuel, des villes avec les travailleurs ternes qui passent et repassent en permanence. Mais je sais pas trop, en fait, vu qu'il m'est venu dans mon bain tout d'un bloc et que je l'ai écrit en sortant, en peignoir xD

Guerre, eh bien... C'était une tentative de poème épique sur un mode un peu XVIIIème, c'est normal que ça soit pas trop d'actualité. J'ai tendance à le considérer comme mon premier poème. J'ai essayé de prendre le contre pied du lyrisme épique, et ça à fonctionné de mon point de vue comme ma propre intronisation dans le monde de la poésie.

Pour noyée, oui alors c'est vrai que j'avais oublié la marque du féminin, mais c'est corrigé ^^' Quant à ton commentaire, je n'oublie pas la cause. Elle est allusivement mentionnée, mais ne constitue pas le sujet même du poème.

Comme un son de cloche, c'est mon préféré, pour l'instant, même si je les aime tous, ils sont pas toujours réussis. Je l'ai pas trop raté celui là ^^

Le Prêcheur, je vois bien deux vers qui me posent problème, mais sinon, sa longueur est un choix... Tu as peut-être raison, peut-être est-ce trop long... Mais je crois qu'il y avait à dire sur ce sujet. J'avais envie de dépeindre ce personnage...

Enfin, grand merci pour cet effort, et désolé de t'avoir collé le bourdon. J'ai déjà essayé un poème plus joyeux, plus léger, j'y arrives pas ^^'
Revenir en haut Aller en bas
AlexiSonicKST
Animateur déchu / [!]Skyzomégalo fou
Animateur déchu / [!]Skyzomégalo fou
avatar

Masculin Messages : 5371
Age : 21
Localisation : Sous des feuilles et des feuilles d'essais de dessins
Humeur : Les patates au pouvoir et les vaches aux subordonnées relatives !

MessageSujet: Re: Parce que même les chats savent tenir une plume.   Sam 18 Juin 2011 - 19:33

Héhé ! C'est ça le niveau 2 ! Quand tu penses maîtriser les bases, tu te rends compte que parler du bien est encore plus difficile que de parler du mal.

La preuve : quand je présente un jeu auquel j'ai beaucoup joué, je commence d'abord par repenser aux défauts ! On a toujours beaucoup de mal à voir le bien, parce qu'il n'y a que le mal qui dérange. Et pourtant c'est important de voir le bien ! Parce que plus le temps passe, moins on y fait attention et plus on a le bourdon !

_________________
Exclamation Appelez-moi juste AlexiSonic, le KST ne se prononce pas. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Parce que même les chats savent tenir une plume.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Parce que même les chats savent tenir une plume.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Parce que même les chats savent tenir une plume.
» Un deux trois, trois p'tits chats ! (Pour le plaisir, la vidéo d'Adibou)
» J'ai un pseudo à la con, mais je vous prierai de ne m'en tenir grief...
» {RP} Les Grotteux savent s'amuser, c'est un fait ! Et vous ?
» Deux chats abadonnés à adopter !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tails Dreamer :: Vos créations :: Autres créations-
Sauter vers: