Tails Dreamer

Pour tous les fans de Tails et de l'univers Sonic !
 
AccueilTDFactsGalerieActuJeux SonicTDRPGChao GardenFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Accueil TwitterFacebookGallerie des TDFactsActualitésJeux SonicEncyclopédieTDRPGChao GardenFAQ RechercherRejoindreConnexion
Jetez un oeil à l'Encyclopédie Tails Dreamer !
Les Rédacteurs sont fiers de vous présenter leur base de connaissances soniciennes !
Rejoignez le projet Résurrection de Cosmo !
Participez aux activités et proposez vos idées !
Adoptez votre chao dans le Chao Garden !
Et inaugurez le Rush de Red Mountain pour gagner rings et nouveaux flickies !

Partagez | 
 

 Rétrospective musicale sur l’an d’avant qui s’est passé y a pas longtemps

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Little fox
[!] Rescapé du Goulag / [~]Clebs bigleux
[!] Rescapé du Goulag / [~]Clebs bigleux


Masculin Messages : 666
Localisation : Sous le beau ciel gris de Belgique!
Humeur : optimiste, comme toujours!

Fiche du Chao
Nom: Elmer
Alignement (%hero) Alignement (%hero):
50/100  (50/100)
Rings Rings: 1362

MessageSujet: Rétrospective musicale sur l’an d’avant qui s’est passé y a pas longtemps   Jeu 7 Jan 2016 - 21:37

Salut bande de loulous,
2015 est consommé, c’est le temps des bons vœux, des bonnes résolutions et des rétrospectives alors comme l’année passée, je vous ai concocté un p’tit florilège de groupes qui ont fait des trucs cool lors de cette année écoulée. (J’avais déjà fais un récap pour 2014 ici http://tails-dreamer.jeunforum.com/t1084-vos-playlists , si une bonne âme pouvait le déplacer ici ce serait cool et plus approprié)
Si je crée ce topic, c’est avant tout pour vous faire découvrir de chouettes trucs vers lesquels vous n’auriez pas forcément été et aussi vous inviter à faire pareil.
Donc, si vous aussi vous avez fait de chouettes découvertes musicale l’année passée quelque soit le style c’est le moment de nous en faire profiter alors allez-y lâchez vous, ce topic est là pour ça!

J’insiste juste sur le fait que ça doit être des morceaux ou albums sortit dans l’année qui précède, à savoir 2015. L’année prochaine, ont décortiquera 2016 mais ça, c’est pas pour tout de suite.
Allez, pour ma part, ce sera à base de poilus et de barbus tatoués et de grosses distos pour les fans de gros riffs et je sais que vous êtes vachement nombreux ici (bon ok trois ou quatre mais c’est déjà pas mal).
Bref, y a eu des trucs vraiment pas mal en 2015. Si il y a des groupes ou titres que vous estimez que j’ai oublié bah, c’est très probable mais je m’en tape en fait, c’est mon bazar z’avez qu’à faire le votre.
Donc si papa Noël vous a oublié coté zique, LittleFox vous a apporté toute une boite de coton-tige musicale.
J’espère que ça vous plaira autant qu’à moi.
Sur ce commençons, Comme d’hab, je mets le groupe ou l’artiste, l’album ainsi que deux trois lignes forcément subjective histoire que vous sachiez un peu à quoi vous attendre et le titre du morceau choisi juste pour vous.

Soilwork- The Ride Majestic
Soilwork nous à proposé son dixième album cet année et le moins que je puise en dire c’est qu’il est en ligne direct avec le précédent album« The Living Infinite » sortit en 2013 et de l’EP de 2014 « Beyond the Infinite ». Des riffs bien sentit, une technique irréprochable et des lignes de chant toujours soignées comme à l’accoutumée avec ce groupe. Certes, il ne réinvente pas le genre mais conforte leur statut comme l’un des piliers du death mélodique. C’est clairement un très bon album que ce The Ride Majestic.

Alight In The Aftermath:
 

Ghost- Meliora
Si je vous dis Suède, Grimage et nom de scène qui claque du genre Pope Emeritus III vous vous dite sûrement « encore un énième groupe de black métal ». He bien non, déjà sur le style, ces types nous surprennent puisque on est plus dans du Heavy somme toute assez convenu, simple sans être simpliste et bigrement efficace. Passé la surprise du look, c’est plutôt une chouette découverte.

Cirice:
 

Iron Maiden- The Book of Soul
Bon eux, je pense pas qu’il faille les présenter, ceci dit, vu que leur dernier album avant celui-ci remontait à quatre ans (z’ont pris leur temps les mecs et bon Bruce Dickinson a du se battre contre un cancer de la gorge, pas pratique quand on est le chanteur du plus gros groupe de heavy du monde, on peut comprendre que ça ai retardé leur taf) je devais le mettre. Après, perso je trouve que ça valait le coup d’attendre, surement l’album le plus intéressant depuis « Dance Of Death » de 2003. Après, ça reste avant tout un groupe de scène et de fait, l’album par moment peut paraitre tiré en longueur, pour sur puis qu’il dure plus d’une heure trente et tient sur deux CD.

Speed of Light:
 
 
Gorod - A Maze of Recycled Creeds
Gorod, voila un de mes chouchou français du moment, ce cinquième album est juste énorme sur bien des points. Que ce soit sur la technique, sur le mélange des styles, sur l’originalité des patterns, les Bordelais arrivent à rendre leur sauce cohérente là où nombre de groupes se cassent la gueule en faisant un agglomérat de tout et n’importe nawak, ils arrivent à imposer leur style passant du death voir brutal death au jazz fusion. Si ça peut décontenancer un peu au départ quand on est pas ou peu habitué au genre, ça reste une excellente découverte. (et une très grosse baffe dans la tronche!)

Temple to the Art-God:
 

Shining- International Blackjazz Society
Alors eux je sais pas comment dire,… c’est lourd, speed, un peu trash, un peu jazzy et complètement barré, ça vous met une grosse mandale et ça vous retourne le cerveau genre comme quand vous vous fracassez sur un flanc de falaise avec un f16 bref, accrochez-vous, ça décoiffe.

[i] Ha bah non tiens, là c’est tout l’album merci Youtube x) enjoy![/i]:
 

Annihilator- Suicide Society
Cet album qui arrive presque en même temps que les trente ans de carrière du groupe n’a en soi rien d’exceptionnel, si j’en parle c’est que à la base, il aurait du sortir avec leur ex chanteur Dave Padden mais comme celui-ci s’est tiré vers d’autres horizons pendant la composition du dit album, laissant les Canadiens sur le carreau, c’est le leader Jeff Watters qui à alors reprit le chant et franchement même sans être plus fan que ça du groupe, j’avoue que le résultat est plutôt convaincant. Après, ça reste un groupe à minettes (pas taper) mais gg au mec qui lâche rien et qui fait pas de compromis sur ses compos.

Suicide Society:
 

The Night Flight Orchestra- Skyline Whispers
Alors eux, ça a été l’une des plus chouette découverte de cette année. Sortit cet été, ce deuxième opus sent bon la détente sans prise de tête, des mélodies simples, efficaces et qui ont l’art de rester dans le ciboulot. Sachant que le chanteur n’est autre que Björn « Speed » Strid et le guitariste David Andersson (tout deux venant de Soilwork) et le bassiste Sharlee D’Angelo (Arch Enemy) ont pouvait pas s’attendre à un truc comme ça mais voila, un album rock bien classique, rétro par moment mais qui fait plaise. Preuve que des musicos de métal peuvent faire autre chose que du métal. Vraiment une très bonne surprise.  

Lady Jane:
 

Slayer- Repentless
Rien de particulier à dire, c’est du Slayer comme d’hab. Peut-être la barbe à la mode taliban de Tom Araya mais sinon… pour les fans quoi. Ha oui, c’est quand même le premier album sans Jeff Hanneman (décédé en 2013) mais ça se ressent pas vraiment ce qui est je suppose une bonne chose.
Le clip est quelques peu sanguinolent alors les âmes sensibles, vous voila prévenu.

Repentless:
 

Between The Buried and Me- Coma Ecliptic
Encore un groupe que j’affectionne particulièrement, essayer de vous définir le genre est un exercice de style bien trop risqué tant ça part dans toutes les directions mais disons que c’est assez proche par moment des délires de Mike Patton (Faith no More, Mr bungle, Fantomas,…) dont j’ai déjà abondamment parlé ou encore Devin Townsend Bref, du très très bon pour vos p’tites n’oreilles.

The ectopic Stroll:
 

Steven Wilson- Hand Cannot Erase
Ce type surf entre pop, metal, world-fusion, groove, jazz c’est très difficile de décrire l’album, surtout que celui-ci est construit un peu comme un livre. Chaque morceau est lié au précédent et forme un tout, du coup, c’est presque dommage de n’en mettre qu’un. C’est sans aucun doute l’un des plus beaux albums de 2015, franchement, on se sent après écoute comme si l’ont revenait d’un voyage sur une autre planète. Je le conseille vivement.

Ancestral:
 

Vision of Disorder- Hours in Chaos
Ici on est dans le bon gros power. Plutôt bien ficelé avec par moment une légère touche de grunge dans la voix et certaines mélodies mais que les choses soit clair, ça n’aide pas du tout à trouver le sommeil.

Electric Sky:
 
 
Amorphis- Under the Red Cloud
Avec des débuts un peu difficile, souvent jugé trop mou pour du death et une voix trop gutturale pour autre chose il semble que les Finlandais aient fini par trouver le compromis qui leur convenait et ça sonne plutôt pas mal même si perso je trouve que ça lorgne un peu trop sur l’épique par moment mais bon, question de point de vue.

Death Of A King:
 

Napalm Death- Apex Predator
Pour ceux qui ne connaitrait pas, (honte à vous) dite vous que c’est comme si vous vous mettiez un missile balistique dans une oreille et un marteau piqueur dans l’autre. Cet album ne déroge pas à la règle imposé par Napalm Death depuis déjà de nombreuses années et certains morceaux dépotent bien les tympans. Gras, sale et malsain à souhait, c’est comme ça qu’on les aime.  

Cesspits:
 

6 :33- Deadly Scenes
Voilà bien un groupe aux sonorités bien étranges ont se croirait dans un Tim Burton jusque dans les clips. À découvrir sans attendre.

Black Widow:
 

Arcturus- Arcturian
Celui-ci est assez dur à cerner, doux et violant à la fois, déstructuré et cohérant c’est très bizarre. L’ajout d’une touche d’électro rajoute je n’sais quoi mais qui l’fait bien.  

The Arcturian Sign:
 

Regarde les Hommes Tomber- Exile
J’suis pas fan de black métal en général mais ce groupe là mérite de sortir du lot, (bon, sont catégorisé doom/sludge mais phoque quoi, c’est du black lent et c’est tout) l’ambiance général de l’album est hyper oppressante et on sent bien ou ces Parisiens veulent nous emmener. Vers une profonde dépression.  

…To Take Us:
 

Nile- What Should Not Be Unearthed
Il semble qu’avec ce nouvel opus, Nile délaisse un peu la mythologie de l’Égypte antique qui a fait son succès pour des sujets plus actuels. Bien, pas bien, là n’est pas mon sujet, je vous laisse juge mais ça reste du bon brutal death comme ils savent le faire.

Call to Destruction:
 

The Winery Dogs- Hot streak
Ou quand trois grosses brutes de la scène métal décident de faire un projet commun ça donne The Winery Dogs. En effet Billy Sheehan à la basse (Mr Big, Steve Vaï, David Lee Roth,…excusez du peu!), Mike Portnoy à la batterie (Dream theater, Liquide Tension, Avenged Sevenfold,…) et Richie Kotzen au chant et à la gratte (Poison, Mr Big,…) ça donne un rock à relents progressif bien énergique sans tomber dans le trop cliché qui caractérise certains autres groupes du genre. On y retrouve quand même certaines influences propres aux musicos mais c’est dans l’ensemble bien bien cool.

Oblivion:
 

Faith no More- Sol Invictus
Encore un groupe que je n’pouvais pas passer à côté, sérieux, c’était inespéré de les voir se reformer après environ 18 ans d’absence. Alors oui, cet album n’est peut-être pas au niveau d’un « King for a Day » mais faut pas bouder son plaisir quoi. C’est un très bon album de Rock freak zarbi comme Patton sait les faire. L’occas pour les plus jeune de découvrir ce groupe mythique.

Separation Anxiety:
 

Intronaut- The Direction of Last Things
Encore un groupe qui mélange métal progressif et jazz fusion et qui dépote pas mal, c’est bien construit après à vous de voir. Moi j’ai bien aimé.

Fast Worms:
 

Alkaloid- The Malkuth Grimoire
Cet album sortit au printemps 2015 propose un death prog avec par moment des passages atmosphériques qui parfois tranchent un peu mais qui permettent de reprendre son souffle. Une valeur sûr pour les amateurs du genre, une expérience intéressante pour les autres.

Cthulhu:
 

Armored Saint- Win Hands Down
Ce groupe j’avoue, j’suis fan! À une époque ou le trash n’est plus réservé qu’au carré d’as (Métallica, Slayer, Anthrax et Megadeth) il prouve que le style peut être revu et corrigé bien comme il faut. Même si ils sont catégorisé heavy ils sont bien à cheval sur les deux styles par moment et moi je dis oui avec un pu*ain de grand oui. À ce sujet, le chanteur John Bush c’est fait proposer la place de chanteur dans Anthrax mais finalement pour je ne sais quel raison ça ne c’est pas fait et sur le coup, dommage pour Anthrax mais pour nous c’est plutôt cool. Alors que Metallica n’est plus que l’ombre de lui-même, Megadeth qui nous sort un album chelou une fois sur deux et Slayer qui nous sert la même soupe depuis vingt pige, j’ose le dire, le heavy/trash n’est pas mort pour autant et ils nous le prouvent avec des riffs hyper pêchus, et une composition magistrale. Assurément l’un des tout bons albums de l’année. (Je sens que je n’ vais pas me faire que des amis avec cette critique x) )
EDIT: Pfff... Qu'est-ce que j'ai écris comme conneries moi, c'est un truc à se faire pendre ça. Bon, rectification due à une erreur grossière de ma part et mes copions sur John Bush d'Armored Saint. Celui-ci à bien sûr bel et bien chanté pour Anthrax sur plusieurs albums, EP, live de 1992 à 2005 Bref, méa culpa les loulous! J'espère que vous ne m'en voudrez pas trop mais comme personne ne l'a (ou ne me l'a fait) remarquer, j'imagine que non. Ceci dit, je vais pas vous laisser avec des infos erronées ou du moins le moins possible donc, la confusion viens de la période 2009-2010 ou les remaniements de line-up du groupe étaient légion et c'est sur cette période que les discutions entre ce dernier et Antrhax n'aboutirent jamais pour laisser la place au chanteur Joey Belladonna. Voilà, voilà Wink

PS; il ce peut qu'il y ai d'autres petites boulettes donc faite-moi savoir si vous en trouvez une (ou plusieurs)

Mess:
 

Paradise Lost- The plague within
Paradise Lost, ce groupe de doom/gothique dont la réputation n’est plus à faire nous propose cette fois un album particulièrement sombre voir dépressif. Il suffit d’écouter le premier titre de l’album No Hope in Sight pour comprendre que le ton est donné. La qualité y est c’est sûr mais Nick Holmes et ses potes ont tendance à bien plomber le moral avec cet opus.

No Hope in Sight:
 

Swalow the Sun- Song from the North I II & III
Voilà une toute belle découverte, ce groupe slalome entre rock/métal classique, acoustique,  doom, expérimental, le tout divisé en trois parties distinctes. Alors, ça vaut la peine mais faut le courage de suivre près de trois heures de musique sur ce triple album. Je peux difficilement en parler vu que chaque CD est différent du précédent, pourtant les 3 parties se compètent parfaitement quand ont les écoutes attentivement. Disons juste que parfois, faut savoir prendre son temps pour apprécier les bonnes choses.

The Memory of Light:
 

Naïve- Altra
Ce groupe Français nous propose de s’évader dans leur univers onirique avec un métal tantôt pêchu tantôt atmosphérique des plus reposants, c’est doux, parfois moelleux et planant, assez surprenant, bref les superlatifs ne manquent pas pour cette invitation à la rêverie.

Yshbel:
 

Zierler- ESC
Alors par quoi commencer? Bon c’est du prog jusque là ça va, côté line up Nous avons en autre Finn Zierler au clavier (The Devil’s Hall of Fame), Truls Haugen à la batterie (Circus Maximus, Nine,…), Per Nilsson à la basse (Scar Symmetry), autant dire du lourd voir très lourd et après bah… moi j’aime vraiment bien mais j’avoue que la première écoute peut être difficile, c’est le genre d’album qu’il faut apprivoiser petit à petit pour en savourer toutes ses subtilités.

A New Beginning:
 

Symphony X- Underworld
En parlant de prog justement, eux aussi m’ont bien plu avec ce dernier opus. Un peu plus Rock qu’à l’accoutumé, des refrains efficaces et des envolées lyriques propre au groupe sans oublier les parties solo, cet album se révèle très plaisant à écouter et bien plus accessible que ESC de Zierler.  

Run with the Devil:
 

Halestorm- Into the Wild Life
Ce Into the Wild Life nous offre un hard rock efficace avec des refrains par moment dantesques, le bon point, c’est que bien qu’il soit somme toute assez classique il n’est pas pour autant consensuel, le groupe évite ainsi avec élégance de tomber dans les clichés du genre. Saluons  la sympathique Lizzy Hale qui donne vraiment du sien sur ce dernier opus et franchement, ça sonne vraiment pas mal du tout.

I Am the Fire:
 

MGLA- Exercises in Futility
Du bon gros black métal pur jus polonais, puissant et efficace, j’avoue, ça a de la gueule! Et ça se prononce M’gola il parait?!

Exercises in Futility IV:
 

Disturbed- Immortalized
Pour celui-ci j’hésitais un peu car Immortalized n’est fondamentalement pas vraiment meilleurs que le précédent album « Asylum »mais j’ai quand même un petit faible pour la voix de David Draiman qu’on reconnait sans réfléchir. Disturbed fait partie de ces groupes qu’on reconnait à la première note ou presque. Sur le coup, ce qui m’a décidé, c’est cette reprise de Simon & Garfunkel qui m’a un peu surpris même si ce n’est pas leur première cover mais pour le reste, si ce n’est vraiment pas un mauvais album, loin de là, c’est vrai que j’attendais de Disturbed un truc plus généreux après cinq ans d’absence.

The Sound of Silence (cover):
 

Moonspell-Extinct
Alors j’avoue que jusqu’ici, c’était pas un groupe que je suivais n’étant pas vraiment friand de musique gothique mais avec Extinct, Moonspell nous propose un mix entre le death, le black, l’épique tout en conservant leur caractère gothique dans les harmonies. Les thèmes comme le romantisme et le morbide sont toujours présent mais cet album fait quand même moins « Twilight » et ça, c’est plutôt la bonne surprise.

Extinct:
 

Voilà, reste tout un tas de groupes que j’aurai aimé vous proposer mais faut bien faire des choix alors tant pis pour Marilyn Manson, Tribulation, Fear Factory et j’en passe qui valaient tous le coup eux aussi cette année (passée). En tout cas, moi, je vous souhaite une bonne écoute et je vous donne rendez-vous ici l’année prochaine et quoi que vous fassiez d’ici là, faite le bien! Wink
Revenir en haut Aller en bas
 
Rétrospective musicale sur l’an d’avant qui s’est passé y a pas longtemps
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Medal Of Honor : Avant Garde
» Nouvel album IRON MAIDEN : pas avant 2011
» [KAZEBUL] Derniers jours avant fermeture définitive !
» Le calme avant la tempête
» Avant-premiere WOW Betrayer

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tails Dreamer :: Hors-sujet :: Chat-
Sauter vers: