Tails Dreamer

Pour tous les fans de Tails et de l'univers Sonic !
 
AccueilTDFactsGalerieActuJeux SonicTDRPGChao GardenFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Accueil TwitterFacebookGallerie des TDFactsActualitésJeux SonicEncyclopédieTDRPGChao GardenFAQ RechercherRejoindreConnexion
Jetez un oeil à l'Encyclopédie Tails Dreamer !
Les Rédacteurs sont fiers de vous présenter leur base de connaissances soniciennes !
Tails Dreamer accueille Freedom Planet
Discutez avec la Team Lilac et défendez Mobius avec les Freedom Dreamers !
Adoptez votre chao dans le Chao Garden !
Et inaugurez le Rush de Red Mountain pour gagner rings et nouveaux flickies !

Partagez | 
 

 Deux mastodontes et un paraplégique, sous un orage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Docteur Robotnik
Chef des Egg Armées Badniks
Chef des Egg Armées Badniks
avatar

Masculin Messages : 1764
Age : 26
Localisation : Bullet Station, avec Carol
Humeur : Lord Brevon a une armée... MOI AUSSI ! HA !

Fiche du Chao
Nom: Maul
Alignement (%hero) Alignement (%hero):
25/100  (25/100)
Rings Rings: 933

MessageSujet: Deux mastodontes et un paraplégique, sous un orage   Ven 12 Sep 2014 - 18:38

[Suite d'Un robot et un paraplégique, sous un coucher de soleil, à Seaside Hill]

Abrupt

HJ- Pour info, le Soleil a eut le temps de se coucher, et il commence à faire assez sombre, d'autant plus que, comme le titre l'indique, un orage approche.
Pour reconnaître les RP qui se suivent sans ellipse notable, utilise des titres qui se ressemblent dans la mesure du possible. Wink

J'ai pour habitude de résumer la situation en début du premier post après un changement de lieu. Ca a son intérêt, surtout quand on devra écrire des rapports par la suite.
D'ailleurs, toi qui tient un journal... Ce serait assez fun que ce soit Loïs qui propose à la Résistance de prendre l'habitude de déposer notes et rapports au QG. o/ Ca te dirait ? C'est évidemment pas pour tout de suite, mais si ça te va, je peux d'hors et déjà préparer la scène. Wink -HJ


"Mais dis-moi, Loïs, je peux savoir ce qui t'es... arrivé ?"


Abrupt venait de rencontrer un étrange énergumène dans un fauteuil roulant, et jusqu'ici il hésitait entre le considérer comme un patient d'hôpital ayant vécu un accident spectaculaire, ou comme un échappé de laboratoire. En tout cas, il était suffisamment dérangé pour se balader à côté de Robotropolis comme si de rien n'était. Et pourtant, plus il lui parlait, plus cet individu si bizarre semblait bien plus malin qu'il n'y paraissait.

Les vents de la plage étaient loin, mais dans les rues de la ville, les courants d'air n'avaient pas cessé. Le ciel de soirée ne présentait aucune étoiles, ces dernières étant toutes masquées par une épaisse couche de nuages noirs.
Le pire moment envisageable pour transporter de l'équipement informatique.
Et pourtant c'était ce qu'ils allaient faire, grâce à cet énorme robot ayant manifestement besoin d'un bon bain d'huile. Enfin, ça, c'était le plan.
Mais il y restait encore deux prérequis à remplir : trouver Stéphane, et s'assurer que les patrouilleurs accepteraient de laisser circuler cette montagne de métal assourdissante dans les rues de la ville. N'importe quel policier, en voyant un individu aussi visiblement mal en point que Loïs, aurait probablement accepté ; des Egg Pawns, c'était moins sûr.

Ils arrivaient dans la rue qui longeait l'Hôtel d'Emerald Coast et Abrupt scrutait chaque coin de rue en espérant apercevoir une patrouille pas trop grande pour qu'ils puissent l'appréhender en cas de pépin. Station Square brillait de mille feux de part ses lampadaires, enseignes et multiples autres appareils lumineux qui éclairaient la ville, mais ceci d'autant plus que d'énorme affiches animées au visage d'Eggman transmettaient sans cesse des messages enjoignant la population à célébrer l'arrivée du Docteur Ivo Robotnik sur le trône de l'Empire Mobius, soulignant que toute résistance était inutile, et informant de la météo du jour ainsi que l'heure. Au passage.

Dans les rues de la ville, il valait mieux éviter de discuter de sujets sensibles, mais rester complètement silencieux pouvait paraître louche aussi. Du coup, Abrupt n'avait pas trouvé plus délicat pour entamer la conversation que de demander ce qui avait amené Loïs à se balader en fauteuil roulant, et, plus généralement, à se retrouver dans un état pareil. Il était indescriptible. Son apparence aurait fait avoir un arrêt cardiaque à n'importe quel médecin. Et pourtant il semblait presque énergique, à discuter joyeusement de puits de gravité quand on l'interrogeait sur son colossal garde du corps.
L'avantage, c'est que vu qu'il était assez bavard, l'encourager à parler ne serait pas trop dur, à priori.

Surtout qu'ils avaient besoin de trouver une patrouille, autant attirer l'attention avec une conversation innocente.
Revenir en haut Aller en bas
http://tails-dreamer.jeunforum.com/h48-commandant-perdu
Fry'
Ground Zero
Ground Zero
avatar

Masculin Messages : 1630
Localisation : Bien installé
Humeur : Viens par là j'ai un nouveau canon à tester ...

Fiche du Chao
Nom: Noname
Alignement (%hero) Alignement (%hero):
13/100  (13/100)
Rings Rings: 1408

MessageSujet: Re: Deux mastodontes et un paraplégique, sous un orage   Dim 14 Sep 2014 - 17:18

HJ- Ouais ouais, très bon plan, ça fait plus d'infos à piquer consulter =D -HJ

Alors que Loïs s'apprêtait à rechercher des autochtones, c'est un autochtone qui l'a trouvé. Pas très malin, mais c'était plus sûr comme ça.
Un marché avait rapidement été conclu, et on lui proposait une planque contre un service. Raisonnable. ça empêchait pas Loïs de se méfier du "sauvage". Appelons ça la beauté de l'éducation.

La luminosité ambiante avait sérieusement diminué, ce qui indiquait que la nuit tombait. Ya quinze jours, lors de sa première nuit, il avait pas compris pourquoi tout s'éteignait comme ça. Quelques bouquins plus tard et le cycle jour nuit le surprenait plus du tout. La météo déjà un peu plus, et l'amas de nuages noirs était également peu commun. De quoi encore étendre ses recherches. Malheureusement, entre l'autochtone derrière qui serait probablement pas flatté d'entendre ses observations, et le reste du monde qui regarderait encore plus bizarrement un "infirme" enregistrant avec enthousiasme ses notes dans son bras droit. Il devrait donc se contenter de rester appuyé contre le dossier de son fauteuil en regardant les bâtiments illuminés. Gaspillage. Au moins un écran au milieu indiquait l'heure.


"Mais dis-moi, Loïs, je peux savoir ce qui t'es... arrivé ?"

... Aie
"Abrupt" décida soudainement de lancer une conversation.
En passant ... "Abrupt" ... "Direct, sec, sans civilités", ça lui allait si bien
A se demander si c'est un pseudonyme ou son vrai nom.
Bon, au lieu de rire du nom de son guide, il ferait mieux de réfléchir à quoi répondre
La vérité était bien évidemment hors de question. Avec des oreilles indiscrètes dans le coin en plus, faut pas rêver.
En remplaçant quelques mentions des intérieurs, on devrait avoir un truc potable.
Un seul moyen de le savoir.


"Comme je vous l'ai déjà dit, j'ai subi une traversée en mer mouvementée. Il serait plus juste de dire que j'ai été jeté à la mer, moi & mon assistant. Et comme vous vous en doutez, je ne peux pas exactement aborder le sujet de l'endroit duquel je me trouvais, ni de ce qu'on y faisait. Disons que ça a duré assez longtemps pour que mes jambes fonctionnent plus très bien, et que pas mal de "recherches" s'y s'on déroulées *Loïs pointa du doigt une affiche géante portant le visage de l'empereur* pour des raisons que vous comprendrez facilement. Ils avaient espéré que la tempête les débarrasserai de moi je présume. j'ai un peu de mal à flotter. Fort heureusement pour moi, Allistair, ma création, cette magnifique machine poussant mon fauteuil, est équipé pour administrer les premiers soins. J'ai trouvé refuge dans la cabane sur la plage le temps de me remettre en forme. Vous connaissez la suite.

HJ- ça viendrait pas à l'esprit de Loïs qu'"ils" aient Vraiment voulu se débarrasser de lui. Juste la beauté d'un mensonge filé. C'est beau -HJ

La plupart des passants ne dévisageaient Loïs & son assistant qu'un instant, que ce soit par surprise ou par peur. Peu surprenant également.
Nul doute que les robots n'avaient pas exactement une très bonne cote à l'heure actuelle. Et les bandages avec lesquels Loïs s'étaient recouverts lui donnaient probablement l'air en miettes. Et peut-être pas que ça, il faut dire.
Même si pour lui, le personnage le plus surprenant restait la montagne de biceps à côté.
Loïs ne pouvait s'empêcher de se demander quel genre d'entraînement il avait pu traverser pour atteindre un tel niveau. Si des drogues/appareils avaient été utilisés, ou même si une partie de ses muscles étaient artificiels/greffés. Mais la curiosité mal placée restait terriblement suspecte, et c'était pas exactement le meilleur moment de donner des soupçons à son "vendredi".  Loïs, malgré tout, restait terrrrrrrrrrriblement curieux de nature, et ne voulait pas laisser passer une occasion d'en apprendre plus sur un tel monstre.
Sa meilleure tentative de rendre la question "innocente" donna


"Et vous ? Qu'est ce que vous faisiez ... Avant ?... A part des bâtiments"


Dans un sens, Loïs espérait que leur recherche ne se termine pas tout de suite. La réponse à sa question était bien plus importante pour lui dans l'immédiat.

_________________
Hail to the king, back in black, etc. Revenez plus tard pour les catchphrases.
Revenir en haut Aller en bas
Docteur Robotnik
Chef des Egg Armées Badniks
Chef des Egg Armées Badniks
avatar

Masculin Messages : 1764
Age : 26
Localisation : Bullet Station, avec Carol
Humeur : Lord Brevon a une armée... MOI AUSSI ! HA !

Fiche du Chao
Nom: Maul
Alignement (%hero) Alignement (%hero):
25/100  (25/100)
Rings Rings: 933

MessageSujet: Re: Deux mastodontes et un paraplégique, sous un orage   Jeu 25 Sep 2014 - 15:37

Abrupt

Loïs répondit longuement. Il était visiblement bien un sujet de laboratoire. Devenu trop encombrant, il a été abandonné dans la tempête. Ce qu'Abrupt ne comprenait pas, c'était exactement ce qu'il était supposé comprendre aisément. Ces expériences étaient-elles liées à Eggman ? Voilà qui était peu commun.
Et surtout, trop sensible pour demander des précisions comme ça, en public.
Il le laissa donc poser lui-même une question.


"Et vous ? Qu'est ce que vous faisiez ... Avant ?... A part des bâtiments."

Et Abrupt, jouant aussi finement de sa langue qu'il n'en avait l'habitude, répondit par l'habituel monologue qui lui venait en pareilles situations.

"Du sport."

On l'applaudit très fort.

Cela dit, c'était là un bon résumé. Que ce soit pendant son cursus scolaire ou pendant ses heures de libre, Abrupt avait toujours pratiqué des sports physiques assez éprouvants. C'est ce qui lui donnait cette apparence si impressionnante : il était sacrément musclé, et déjà qu'il était plutôt volumineux de naissance, cela lui donnait une telle apparence que les gens, à force de regarder son T-shirt moulant, finissaient par exagérer sa corpulence. Sa taille le rendait imposant, ses épaules ajoutaient beaucoup, mais bon, il restait quand même fondamentalement humain : même les Egg Pawns avaient plus d'embonpoint.

Au loin, une patrouille apparu à un embranchement. Ils allaient immanquablement croiser leur route. Il valait mieux continuer à discuter : le ton d'Abrupt était peu être un peu... abrupt... il n'enjoignait cependant nullement à couper court à la conversation, ni même au sujet de celle-ci.
Revenir en haut Aller en bas
http://tails-dreamer.jeunforum.com/h48-commandant-perdu
Fry'
Ground Zero
Ground Zero
avatar

Masculin Messages : 1630
Localisation : Bien installé
Humeur : Viens par là j'ai un nouveau canon à tester ...

Fiche du Chao
Nom: Noname
Alignement (%hero) Alignement (%hero):
13/100  (13/100)
Rings Rings: 1408

MessageSujet: Re: Deux mastodontes et un paraplégique, sous un orage   Jeu 25 Sep 2014 - 16:42

"Du sport."

...Tssk. Si il parlait moins, il respirerait pas.
A se demander si les indigènes utilisent vraiment le langage ou si il est juste là pour les cérémonies de rut.
L'idée tira une grimace à Loïs
Bon. Du sport.
Donc de l'exercice physique ayant pour but de s'amuser
Donc, qu'est ce qu'Abrupt faisait quand il faisait pas de l'exercice physique ? De l'exercice physique.
...
Ca justifie plutôt bien le personnage en fait
Et le fait d'être aussi loquace qu'un biceps tiens.

Loïs aperçut la patrouille. Apparemment, ils étaient sensés les laisser les approcher. L'intervalle de temps qu'il leur faudrait pour les rejoindre serait sûrement trop court pour avoir une réponse convenable, surtout de la part de la montagne de muscles.Autant troubler la surface avec une question générale.


"Et à part le sport & les briques,Il y a autre chose dans ta vie ?"

... Flawless
Espérons qu'il réponde un truc intéressant avant que les robots d'en face les interrogent.
Pas le moment de rester sur sa faim

_________________
Hail to the king, back in black, etc. Revenez plus tard pour les catchphrases.
Revenir en haut Aller en bas
Docteur Robotnik
Chef des Egg Armées Badniks
Chef des Egg Armées Badniks
avatar

Masculin Messages : 1764
Age : 26
Localisation : Bullet Station, avec Carol
Humeur : Lord Brevon a une armée... MOI AUSSI ! HA !

Fiche du Chao
Nom: Maul
Alignement (%hero) Alignement (%hero):
25/100  (25/100)
Rings Rings: 933

MessageSujet: Re: Deux mastodontes et un paraplégique, sous un orage   Jeu 25 Sep 2014 - 20:29

Abrupt

Il était difficile de tenir une conversation avec Abrupt sans le connaître. Il n'était pas tellement du genre à être long quand il répondait, et ses brèves interventions en décourageaient plus d'un à lui soutirer des informations plus précises. Alors qu'en fait, il n'attendait que ça : Abrupt n'avait aucune idée de l'ampleur de la curiosité de son interlocuteur.
Jamais.

Aussi Lois changea de sujet.


"Et à part le sport & les briques,Il y a autre chose dans ta vie ?"

Ce à quoi Abrupt répondit toujours aussi succinctement.

"Ma femme, Aquavoiture."

Imaginer que cet individu avait un cœur et s'était véritablement marié n'était pas évident. Surtout qu'on se demande comment une femme peut survivre dans le même lit que lui.

Les robots approchèrent et s'immobilisèrent pour regarder l'immense robot qui ne ressemblait en rien à leurs congénères habituels. Abrupt continua de marcher, les patrouilleurs se trouvant à une dizaine de mètres devant eux, visiblement perplexes.
Revenir en haut Aller en bas
http://tails-dreamer.jeunforum.com/h48-commandant-perdu
Fry'
Ground Zero
Ground Zero
avatar

Masculin Messages : 1630
Localisation : Bien installé
Humeur : Viens par là j'ai un nouveau canon à tester ...

Fiche du Chao
Nom: Noname
Alignement (%hero) Alignement (%hero):
13/100  (13/100)
Rings Rings: 1408

MessageSujet: Re: Deux mastodontes et un paraplégique, sous un orage   Dim 28 Sep 2014 - 23:35

HJ- Désolé pour le délai. Flemme abominable -HJ


Voyant qu'ils s'approchaient toujours des robots
Lois, redirigea une fois de plus son attention vers Abrupt

"Ma femme, Aquavoiture."

...

Après un silence de quelques secondes, avec Loïs dévisageant Abrupt par dessus son épaule, manquant de souffle pour exprimer sa surprise
Il se prit également à imaginer à quoi pouvait ressembler la femme de Mr. Muscle. Probablement pareil avec des cheveux longs et moins de poils au menton
... Yyyyuuuurk.
Loïs était pas prêt pour une telle vision
Mais tenta quand même sa chance
"Et elle ressemble à quoi ta ... oh"

Le "oh" était sorti tout naturellement quand les robots qui les fixaient depuis tout à l'heure avaient décidé de se mettre en travers de leur chemin, l'un d'eux, le bras tendu, énonçait déja un "Halte" sans équivoque.
Le moment de vérité arrivait, l'épreuve du feu pour les glorieuses capacités théâtrales de Loïs était enfin arrivé, on pouvait presque voir un projecteur s'allumer au dessus de sa tête alors que la scène de sa carrière allait se décider.

HJ- ... Comment ça c'est juste moi qui suit trop théâtral ?
Mais je t'emm**de !
Bon, vous pouvez arrêter de m'interrompre le temps que je finisse ce truc ?
COMMENT CA JE SUIS TOUT SEUL ?!?
... Ah oui
... Désolé -HJ



_________________
Hail to the king, back in black, etc. Revenez plus tard pour les catchphrases.
Revenir en haut Aller en bas
Docteur Robotnik
Chef des Egg Armées Badniks
Chef des Egg Armées Badniks
avatar

Masculin Messages : 1764
Age : 26
Localisation : Bullet Station, avec Carol
Humeur : Lord Brevon a une armée... MOI AUSSI ! HA !

Fiche du Chao
Nom: Maul
Alignement (%hero) Alignement (%hero):
25/100  (25/100)
Rings Rings: 933

MessageSujet: Re: Deux mastodontes et un paraplégique, sous un orage   Lun 29 Sep 2014 - 23:03

Abrupt

HJ- J'adore mon perso. Complètement taré

Au cas où je ne l'avais pas dit, et de toutes façons un rappel ne fait pas de mal, les robots parlent généralement en lightslategray. -HJ


Lois amorça une question à laquelle Abrupt aurait probablement répondu de façon monoverbale quand les patrouilleurs intrigués arrivèrent devant eux et leur barrèrent le passage.

" - - Halte sans équivoque - - "

Lois s'arrêta, ce qui provoqua à peine un microdérapage de son fauteuil sur le goudron.
Abrupt s'arrêta, ce qui représentait une sacré quantité de mouvement qui se dissipait tout à coup, et un léger déplacement d'air vint agiter ses cheveux courts et ses manches distendues sous l'effet de l'inertie.
Le golem s'arrêta, et au loin une vitre se brisa tant le grincement fut infect.

D'une main, Abrupt enjoignit Lois à rester légèrement en retrait. Par réflexe. En cas de problème, il préférait être en première ligne. Cette montagne de ferraille qui lui servait de garde du corps n'avait montré aucun tempérament hostile depuis qu'il l'avait rencontré, si ça se trouvait il n'était bon qu'à pousser des sièges.
Mais surtout, il enjoignait ses camarades à ne rien dire. Les robots patrouilleurs s'énervent rapidement s'ils ne comprennent pas ce qu'on leur dit. Et comme ils n'ont pas été spécialement programmés pour discuter, ils s'énervaient plutôt facilement.


" - - Identifier - Robot - Bruyant - - "

Vraiment pas du tout programmés pour discuter. C'était à peine s'ils avaient le vocabulaire de base. Leur faire comprendre une idée simple relevait de l'exploit.

Le fort jeune homme se dressa de toute sa hauteur, croisa les bras, prit un regard sévère, et répondit.


"Copain."

Il y eut une seconde de suspens.

Les robots ne connaissaient pas ce mot. Mais c'était assez facile de demander la signification d'un seul mot à des autorités supérieures, aussi l'Egg Pawn qui avait pris la parole indiqua :


" - - Patienter - - "

C'était un ordre. Aussi Abrupt se retourna-t-il pour faire comme s'il discutait de sujets sans importance avec Loïs, mais baissa le ton pour éviter d'être entendu.

"Privilégie les réponses avec un seul mot, voire deux, en croisant les doigts pour qu'ils ne les comprennent pas. A force, ils finiront par nous mettre directement en contact avec un androïde auquel tu pourras raconter ton histoire."

La réponse parvint enfin aux patrouilleurs et celui chargé de la communication avec les individus louches chargea la question suivante, ce qui prit quelques secondes supplémentaires.

" - - Expliquer - Origines - Robot - - "

Abrupt invita Loïs à répondre à sa place.

HJ- Je vais continuer à faire les robots, donc vu qu'on va se retrouver dans une conversation passionnante, n'hésite pas à faire de très courts posts. Même si je meurs d'envie d'entendre les innombrables critiques que Loïs doit être en train d'énumérer dans sa tête. -HJ
Revenir en haut Aller en bas
http://tails-dreamer.jeunforum.com/h48-commandant-perdu
Fry'
Ground Zero
Ground Zero
avatar

Masculin Messages : 1630
Localisation : Bien installé
Humeur : Viens par là j'ai un nouveau canon à tester ...

Fiche du Chao
Nom: Noname
Alignement (%hero) Alignement (%hero):
13/100  (13/100)
Rings Rings: 1408

MessageSujet: Re: Deux mastodontes et un paraplégique, sous un orage   Jeu 9 Oct 2014 - 18:52

HJ- Non mais Loïs est bien plus intéressé par critiquer les constructeurs des robots primitifs que les robots primitifs eux-même. Il faut pas se moquer des handicapés Al, c'est pas bien =P -HJ

" - - Halte - - "
" - - Identifier - Robot - Bruyant - - "

*Du traitement mot par mot
... Meh ?*

Non, franchement, c'était pas pire que ce à quoi il avait pu s'attendre ou voir plus tôt. Au moins ils ... marchent ? C'est toujours ça ...
Et puis, bon, ça fait partie des cas où un robot intelligent les aurait définitivement pas aidés

"Copain."
Loïs aurait plutôt employé le mot "larbin". Voire "Esclave". Mais celui-là convenait probablement aussi
"Privilégie les réponses avec un seul mot, voire deux, en croisant les doigts pour qu'ils ne les comprennent pas. A force, ils finiront par nous mettre directement en contact avec un androïde auquel tu pourras raconter ton histoire."
Rien de surprenant. L'indigène allait pas lui apprendre à causer à des robots. Même si un grille-pain avait plus de mémoire vive que trois d'entre eux, ça restait un poil son domaine.

*Tiens, encore un temps de chargement. Ces robots semblent avoir du mal à communiquer efficacement avec leurs supérieurs, ça pourrait être utile ça tiens. A noter une fois au calme*
" - - Expliquer - Origines - Robot - - "
*Huh ? Question bizarre. D'habitude on cherche à savoir à quoi sert un truc avant de demander d'où ça sort. Hm. bah, pas important*
*Et montagnes de muscles qui décide que c'est à Loïs de répondre. bah. Autant leur servir de la soupe en boîte*

"Assistance , Transport , Prototype"
Ah, ya pas à dire, ça simplifie quand même les choses. A vrai dire, il aurait carrément pu leur répondre en binaire, ce qui aurait donné

"0010110100101101 01000001011100110111001101101001011100110111010001100001011011100110001101100101 00101101 010100000111001001101111011101000110111101110100011110010111000001100101
00101101 010101000111001001100001011011100111001101110000011011110111001001110100
0010110100101101"

Mais disons qu'un Extérieur pas trop suspicieux (si Loïs était capable d'être autre chose que suspicieux) en serait incapable. Autant leur répondre de la même façon... le ton robotique en moins, sinon c'est pas les robots qui auraient des soupçons mais son joyeux guide.
Etant donné que les robots semblaient déja en train de réfléchir, Loïs crut bon d'ajouter:

".. Majordome"
*De quoi les faire réfléchir pendant quelques secondes au moins. *

_________________
Hail to the king, back in black, etc. Revenez plus tard pour les catchphrases.


Dernière édition par Fry le Lun 12 Jan 2015 - 22:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Docteur Robotnik
Chef des Egg Armées Badniks
Chef des Egg Armées Badniks
avatar

Masculin Messages : 1764
Age : 26
Localisation : Bullet Station, avec Carol
Humeur : Lord Brevon a une armée... MOI AUSSI ! HA !

Fiche du Chao
Nom: Maul
Alignement (%hero) Alignement (%hero):
25/100  (25/100)
Rings Rings: 933

MessageSujet: Re: Deux mastodontes et un paraplégique, sous un orage   Ven 10 Oct 2014 - 17:43

Abrupt

HJ- Copain = Larbin. Yes. Of course. Complètement taré
Si c'est possible, essaie d'éviter les étoiles pour la narration, ça pique un peu les yeux. Surtout quand il en manque. ^^" -HJ


La réponse ne tint pas en 1 mot, ni même en 2 ou en 3, mais bel et bien en 4 mots, ce qui déjà aurait fait écarquiller les yeux de n'importe quel robot débutant en communication doté d'yeux capables de s'écarquiller.

Il se trouvait que le vocabulaire limité n'en connaissait pas la moitié. Les requêtes aux supérieurs se firent plus nombreuses, et les systèmes logiques chauffèrent au point qu'Abrupt lui-même était désormais capable de dire que le système de ventilation se trouvait sur l'arrière de la tête, au dessus de la nuque, tant ils faisaient du bruit.
Quand le Golem ne bougeait plus, le reste du monde semblait particulièrement clair.

Le traitement pris une vingtaine de secondes, au terme duquel le communicateur leva son fusil blaster en direction de Loïs, sans tirer, rapidement suivi par ses deux congénères (en effet ils étaient trois).


" - - Répondez à la question - Origine - - Expliciter - Prototype - -"

La réponse ne les avaient visiblement pas satisfaits, dans le sens où elle ne répondait pas à la question posée.
La situation est assez inquiétante, car en cette position les robots pouvait tirer à tout instant. Abrupt jeta un rapide coup d'oeil au "Majordome", craignant qu'ils se jettent sur eux.
Ce qui en soit aurait été compréhensible, Abrupt n'attendait que ça pour avoir une excuse pour écrabouiller ces vermines. Mais en plein milieu d'une conversation, c'était quand même risqué.
Revenir en haut Aller en bas
http://tails-dreamer.jeunforum.com/h48-commandant-perdu
Fry'
Ground Zero
Ground Zero
avatar

Masculin Messages : 1630
Localisation : Bien installé
Humeur : Viens par là j'ai un nouveau canon à tester ...

Fiche du Chao
Nom: Noname
Alignement (%hero) Alignement (%hero):
13/100  (13/100)
Rings Rings: 1408

MessageSujet: Re: Deux mastodontes et un paraplégique, sous un orage   Mer 15 Oct 2014 - 15:54

HJ- C'est la faute à Solar. Trop de RP skype. Il m'a contaminé -HJ

*Wait for it ... wait for iiit ...*

" - - Répondez à la question - Origine - - Expliciter - Prototype - -"

*... sigh*
Loïs commençait à s'énerver.
Enfin, "s'énerver" n'est pas un bon terme, plutôt "s'irriter"
Un peu comme si vous deviez expliquer à un gosse de 3 ans un poil tapageur qu'il devait pas tirer les cheveux de sa soeur, et qu'en réponse, il vous jetait des pitis cailloux. Voila, ce genre d'énervement. Mélangé à pas mal de lassitude.

Formuler la réponse avec des mots détachés allait être plus délicat, mais puisque ils voulaient savoir d'où venait le robot.
Autant leur donner ce qu'ils voulaient. Vu comme ils avaient fumé pour traiter quatre mots, la suite promettait d'être énorme.


"Moi, Créateur, Robot"

Les robots avaient bien levé leurs armes, mais bon, vu leur intelligence, Loïs était prêt à parier que leurs flingues jetaient des cailloux, eux aussi.
Il finirait presque à les prendre en pitié à ce rythme

_________________
Hail to the king, back in black, etc. Revenez plus tard pour les catchphrases.
Revenir en haut Aller en bas
Docteur Robotnik
Chef des Egg Armées Badniks
Chef des Egg Armées Badniks
avatar

Masculin Messages : 1764
Age : 26
Localisation : Bullet Station, avec Carol
Humeur : Lord Brevon a une armée... MOI AUSSI ! HA !

Fiche du Chao
Nom: Maul
Alignement (%hero) Alignement (%hero):
25/100  (25/100)
Rings Rings: 933

MessageSujet: Re: Deux mastodontes et un paraplégique, sous un orage   Mar 30 Déc 2014 - 3:53

Abrupt

Loïs garda son calme, malgré la clarté de la menace, et le Golem ne broncha pas.

"Moi, Créateur, Robot"

Abrupt écarquilla les yeux.
Oh bon sang. Cet handicapé était pas juste capable de réciter le fonctionnement de poches de gravités. Il avait conçu ce robot lui-même. On ne lui avait pas juste assigné parce qu'il était visiblement diminué : c'était lui-même un inventeur.

Ce n'était pas prévu, et il ne savait pas du tout comment les robots allaient réagir à cette annonce. Ce robot était menaçant, visiblement résistant, pourvu de technologie sophistiquée... En bref, compétitif. Le dernier inventeur qui avait eu le malheur de se montrer compétitif avec Eggman était actuellement pris en otage par ce dernier, sans espoir que son ami supersonique ne vienne le sauver cette fois-ci.

Nouvelle micro-panique, alors que le patrouilleur, ayant vite analysé le sens de l'information, demandait à un de ses partenaires d'analyser le robot. Le résultat fut résumé oralement :

" - - Vide - -"

Quelques secondes de réflexion plus tard, le robot baissa son arme et encouragea les deux passants à ne pas trop traîner dans les rues la nuit.
En clair, vu que ces passants se baladaient juste avec un gros mannequin, ils ne représentaient tout simplement aucun intérêt.

Vide ?
Abrupt n'en revenait pas. Ce robot avait forcément des circuits complexes, il ne pesait pas rien, ça se sentait à la lourdeur de ses pas... Comment avait-il pu échapper à une analyse de la part des robots ? Etait-il protégé contre ça ?

Profitant néanmoins de ce miracle, Abrupt ne laissa pas plus transparaître son étonnement, et poursuivit son chemin en direction du bar le plus proche, "La Taverne". Il poserait ses questions là bas. Où il attendrait encore, afin d'éviter de nouvelles surprises en plein lieu public.
Revenir en haut Aller en bas
http://tails-dreamer.jeunforum.com/h48-commandant-perdu
Fry'
Ground Zero
Ground Zero
avatar

Masculin Messages : 1630
Localisation : Bien installé
Humeur : Viens par là j'ai un nouveau canon à tester ...

Fiche du Chao
Nom: Noname
Alignement (%hero) Alignement (%hero):
13/100  (13/100)
Rings Rings: 1408

MessageSujet: Re: Deux mastodontes et un paraplégique, sous un orage   Mar 30 Déc 2014 - 17:56

HJ-Pour info, Loïs avait déja dit à Abrupt qu'il avait créé le robot hein, dans mon premier post du sujet x)

Citation :
Fort heureusement pour moi, Allistair, ma création, cette magnifique machine [...]

Donc ouais. C'est juste qu'Abrupt écoute pas les gens parler. Pas étonnant en fait =P -HJ


" - - Vide - -"

*Et hop. Même avec les détecteurs de la tour, on peut pas voir ce qu'il y a dans Allistair, alors avec leurs lance-pierres ...*

Les robots tardèrent pas à reprendre leur patrouille après les recommandations d'usage. Plus de problèmes de circulation pour Allistair.

Vu que Vendredi semblait pas trop surpris, Loïs se contenta de le suivre, toujours poussé par Allistair.
Et vu qu'il avait apparemment rien à dire, c'était à l'infirme de poser des questions.
Sans partir dans l'indiscret évidemment


"Sinon Abrupt, je dois avouer que tu es dans une forme physique impressionnante. T'as utilisé un programme particulier pour atteindre un tel niveau ?"

*Petite conversation et compliments, rien d'indiscret, tout va bien*


Sauf qu'évidemment Abrupt était toujours pas redescendu de sa précédente surprise.
Allez expliquer à Loïs qu'on est pas sensés ne pas être surpris quand des tas de ferraille se comportent en tas de ferraille
Mais bon. Au moins ils avançaient vers leur destination

_________________
Hail to the king, back in black, etc. Revenez plus tard pour les catchphrases.
Revenir en haut Aller en bas
Docteur Robotnik
Chef des Egg Armées Badniks
Chef des Egg Armées Badniks
avatar

Masculin Messages : 1764
Age : 26
Localisation : Bullet Station, avec Carol
Humeur : Lord Brevon a une armée... MOI AUSSI ! HA !

Fiche du Chao
Nom: Maul
Alignement (%hero) Alignement (%hero):
25/100  (25/100)
Rings Rings: 933

MessageSujet: Re: Deux mastodontes et un paraplégique, sous un orage   Mar 24 Fév 2015 - 12:44

Abrupt

HJ- Rhaa pétard, j'avais vérifié pourtant. Va-t-en que je m'en vais te retourner ça autrement... -HJ


Abrupt prit le temps de se calmer. Cette personne, qu'il avait pris comme un simple ingénieur parmi une grande équipe, était visiblement un inventeur génial, s'étant entièrement occupé de la conception de son garde du corps. Telle était en tout cas sa conclusion : jamais il ne faisait référence à une quelconque équipe de travail, ni ne la sous-entendait. On lui avait demandé l'origine du robot, il n'avait pas évoqué la moindre usine ou grande entreprise : il n'y avait que lui.
Et il possédait visiblement le moyens de masquer les constituants de son oeuvre aux scanners communs des robots. Très intéressant. Et un peu effrayant.


"Sinon Abrupt, je dois avouer que tu es dans une forme physique impressionnante. T'as utilisé un programme particulier pour atteindre un tel niveau ?"

La montagne de muscle redescendit sur terre, vers un terrain plus connu. Le sport.
Il mentionna de nombreuses activités, de l'escalade à la natation, pour finalement conclure que toutes ses affinités étaient surtout de famille. Le plus étonnant était peut-être qu'il avait fait tout ça en une phrase à peine plus longue que la phrase précédente.

Abrupt parlait peu, ce n'était pas un scoop. Mais cela remontait à son enfance, où il préférait passer du temps dans les gymnases que de socialiser dans diverses fêtes. Assez étrangement, ce résultat spectaculaire n'était donc pas dû à un acharnement, à une volonté de performance ou à un quelconque défi, mais juste à un besoin de s'échapper, de s'isoler. Cela ne l'empêchait pas de passer un peu de temps avec ses coéquipiers quand il l'invitait, il ne vivait pas en ermite, mais sa préférence allait généralement nettement vers la solitude.
Le fait qu'il n'ait pas épousé une haltère restait encore un mystère pour beaucoup de ses camarades qui ne l'avait jamais compris.

Le trio atteint bientôt le bar "La Taverne". Le tenancier, Valentin, resta encore pétrifié d'horreur devant l'énorme machine qui s'était pour le moins bruyamment approchée de son établissement, s'imaginant tous les scénarios catastrophes possibles allant de son exécution au piétinement de son héritage, jusqu'à ce qu'Abrupt lui pose une large main rassurante sur l'épaule. Rien à craindre.
Enfin, il espérait.

Il demanda une table adaptée à la situation assise de Lois, et le tenancier comprit qu'il souhaitait surtout un endroit plus tranquille pour discuter.

Valentin se présenta succinctement à l'handicapé, et l'invita à le suivre. Ils se retrouvèrent bientôt dans une petite salle, anciennement utilisée pour accueillir les habitués pour une partie de poker : le climat actuel n'encourageait plus tellement à prendre du bon temps de la sorte, aussi, le plus clair du temps, cette salle restait vide.

Lois fut invité à s'asseoir de façon à ce qu'il ait une vue sur la fenêtre : son énorme robot pouvait ainsi veiller sur lui sans défoncer la baraque, et cacher l'intérieur de la salle de part son volume imposant et impénétrable. En d'autres circonstances, Abrupt aurait fait violence à ses principes de minimum vital oral pour rassurer Lois qu'ils ne l'entraînaient pas dans un guet-apens, mais vu qu'actuellement c'était lui qui espérait de tout son coeur ne pas finir en purée, Abrupt considérait que le rapport de force était suffisamment en faveur de l'homme en fauteuil pour ne pas plus le ménager que nécessaire.
Déjà qu'il avait cette subtile impression que Lois le méprisait profondément...

Valentin demanda à Lois s'il avait besoin de quelque chose avant de retourner servir ses quelques clients.


"Ici, nous sommes plutôt au calme, mais faisons tout de même attention aux oreilles indiscrètes."

Le tenancier avait toujours assuré que cette salle n'avait jamais été investie par les robots. Un oubli ? Il ne saurait dire. Toujours était-il que si on ne parlait pas trop fort, il y avait peu de chances qu'Eggman les entendent.
Mais surtout, il y avait ici tables, chaises, et des crayons, cartes et papiers dans les tiroirs. Ce qui était beaucoup plus pratique pour établir des stratégies.


"Avant de commencer, cependant... Que sais-tu de l'Empereur actuel ?"

Tout le monde avait eu une vision différente de l'Invasion, et il valait mieux partir sur les mêmes bases pour mieux s'entendre.
Revenir en haut Aller en bas
http://tails-dreamer.jeunforum.com/h48-commandant-perdu
Fry'
Ground Zero
Ground Zero
avatar

Masculin Messages : 1630
Localisation : Bien installé
Humeur : Viens par là j'ai un nouveau canon à tester ...

Fiche du Chao
Nom: Noname
Alignement (%hero) Alignement (%hero):
13/100  (13/100)
Rings Rings: 1408

MessageSujet: Re: Deux mastodontes et un paraplégique, sous un orage   Lun 9 Mar 2015 - 19:40

HJ- *craquage de nuque* CRAAAAAAAACK
... o_o
Je prends des pauses beaucoup trop longues pour ma nuque on dirait -HJ


Loïs fut très heureux de voir que la conversation semblait plus fluide.
Mais son contenu était de plus en plus décevant.
Pas de produits chimiques, pas de machine d'entraînement, pas de manipulation génétique.
Juste du temps
Et rien de mieux à faire probablement.
Terrrriblement décevant.
Quel intérêt de croiser une montagne de muscles capable de plier de l'acier avec ses bras si on peut même pas la reproduire à la chaîne ?
La montagne en question restait moins balèze qu'un GOLEM
Mais bon, les GOLEM ont des boutons marche/arrêt au moins.
Tss.

Tout le potentiel gâché avait distrait Loïs suffisamment longtemps pour que leur entrée dans un bâtiment au bord de la route fut une surprise.
Le bâtiment en question ressemblait plus à une salle de repos qu'à un entrepôt à technologie, mais bon.
Si les apparences des extérieurs étaient pas trompeuses, son guide serait accroché à un arbre une banane à la main.
Donc bon. Il pouvait se permettre de leur laisser un minimum de bénéfice du doute.
Une fois rentré dans le bâtiment par contre, le doute n'était plus permis. C'était une salle de repos.
Trois options :
- Le tas de muscles a besoin d'avaler une vache pour maintenir le taux de protéines et de taurine dans son sang
- Ya un passage secret sous le tapis (dégueulasse) au milieu de la salle
- Il attend un truc
Le problème étant que même si la curiosité de Loïs est un fait à peu près aussi certain que la calvitie de l'empereur, conserver sa couverture lui semblait encore plus important.
Et ouvrir la bouche ne l'aidait pas. (Sa couverture)

Un type manquant sévèrement de présence s'approcha et se présenta rapidement, Valentin, patron de l'établissement.
Rien de bien mémorable, mais bon, un Extérieur capable d'aligner trois mots ET DE SALUER ET SE PRESENTER avant d'hurler des ordres
ça avait du bon quand même.
Tout espoir n'était pas perdu.
Avec un peu de chance, le mouvement de résistance serait pas un festival du body-building.
Un problème arriva assez vite.
L'établissement semblait pas pourvu pour supporter l'entrée d'un robot de 2m50. Et pour une fois, Loïs pouvait difficilement blâmer les extérieurs
bah, au moins
Allistair resta donc dehors. pas comme si il avait besoin d'un angle de vue ou d'entendre Loïs pour débarquer.
Tant qu'ils s'éloignaient pas trop loin et qu'ils rentraient pas dans un coffre fort triple-blindé, le signal passerait crème.
Et vu l'établissement en question, pas sûr que le mur l'arrête tout court.
Sans compter que les roues du fauteuil tournaient bien mieux sur un sol plat.
Saleté de plage.
Loïs se découvrait soudainement une aversion profonde pour les plages.

"Valentin" conduisit Loïs et son guide vers une petite pièce.
L'unique fenêtre de la pièce donnait sur la devanture, et Allistair pouvait donc s'y mettre pour rester en vue de Loïs.
Cette fois, c'était sûr, le mur arrêterait pas Allistair si le besoin s'en faisait sentir.
Loïs redirigea son attention vers son guide, qui lui aussi prit un siège.
Vu que le patron revenait pas avec une vache au bout d'une corde, on dirait qu'on était partis pour la troisième option.
A la surprise de Loïs, le patron lui demanda s'il avait besoin de quelque chose.
Ce qui le prit légèrement au dépourvu, mais surtout pour éviter de sortir une remarque désobligeante quand à ce dont il pourrait avoir besoin mais qu'il n'avait clairement pas.
Décidant qu'on allait pas commencer à aliéner la seule personne à peu près sociable croisée jusque ici, et sa couverture (encore), Loïs se retint donc et renvoya donc le patron en le remerciant.
Et vu qu'il avait fermé la porte en partant, Loïs se retrouvait seul avec son guide.
Son guide qui avait quand même, non loin derrière lui, une énorme pile de métal fixée sur Loïs.
Donc bon.

"Ici, nous sommes plutôt au calme, mais faisons tout de même attention aux oreilles indiscrètes."

Du temps à tuer. Echange d'informations.
Jusque là rien de surprenant.

"Avant de commencer, cependant... Que sais-tu de l'Empereur actuel ?"

"Avant de commencer" ... l'opération ? le briefing ? le repas du soir ?
Ugh, les extérieurs.
Ou plutôt, cet extérieur là en particulier.
Magnifique spécimen.
L'empereur. Le dictateur ayant acquis le contrôle de la majorité de la civilisation à l'aide d'un coup d'état d'une échelle impressionnante.
Les détails étaient malheureusement pas vraiment là. C'est ce qui se passe quand la majorité de vos infos vient d'un robot à 10 balles piraté.
ça restait certainement l'extérieur le plus capable du lot.
Et bien que les quelques robots qu'il avait croisé jusqu'à maintenant dénotait une attitude néfaste de quantité au delà de qualité, l'ampleur de l'oeuvre restait admirable. Sauf que bien évidemment, un Extérieur avec de tels cadeaux avait fait ce que font tous les extérieurs avec suffisamment de pouvoir. Le pervertir jusqu'à pouvoir l'utiliser contre ceux incapables de l'égaler. Et après on s'étonne que la Tour a été construite.
Donc Loïs s'était rapidement retrouvé en face d'un dilemme. D'un côté le type ayant les moyens de l'aider mais aucune envie ni besoin de le faire, et représentant à lui seul toute la raison pour laquelle les Intérieurs s'étaient coupés du monde, et représentant un danger pour ces derniers, ou de l'autre ses adversaires, très probablement voués à l'échec, mais au moins rien qui ne penserait à attaquer les Intérieurs.

Et puis bon.
En cas d'échec total, rien ne l'empêchait de s'enfuir avec Allistair, de s'enterrer sous une montagne et de construire de quoi rentrer chez lui tout seul.
Sauf que ça serait bien évidemment terrrrriblement long. Et laborieux. Et ennuyeux. Et qu'en plus, il allait avoir du mal à en tirer quoi que ce soit en rentrant chez soi. Et que ça règlerait évidemment pas les problèmes qui pourraient surgir si un Extérieur avide de pouvoir découvrait la civilisation pacifique disposant d'une technologie ultra-avancée. Un bon plan B donc. mais autant tenter sa chance avec les rebelles avant.

Mais c'était pas le sujet.
Qu'est ce que Loïs savait exactement de l'empereur ?
Bah. autant se lancer. Même si l'autochtone est pire, si Loïs continue de regarder dans le vague, il va finir par croire qu'il fait un arrêt cérébral.


"Pas tant que ça. On avait pas exactement les infos dans une cellule de recherche.
Donc, ce qui s'est passé au moment de l'invasion, et quelques autre trucs.
J'ai pu récupérer plus d'infos peu après avoir atterri dans le coin.

L'empereur a réussi a prendre le contrôle quasi-total de la majorité de la civilisation à l'aide d'un coup d'une échelle impressionnante, d'un plan très huilé, d'une armée et d'un très bon timing.
Il a ensuite recherché et capturé tous ceux qui s'étaient opposés à lui avant coup, vu que ce n'était clairement pas son coup d'essai.
Au final, Les patrouilles de robots & les bases se sont multipliées, jusqu'à ce que toute la population soit surveillée.
Et ça va empirer.
Rien d'étonnant au final.
Une chose est sûre, le comportement de ce dernier dénote clairement une aptitude au commandement et au planning qui a été ... je dirais terrriblement sous-estimée au minimum.
Ou il a pris du grade depuis ses précédentes tentatives
Un adversaire très dangereux, quelque soit les circonstances."


Que la science bénisse les archives de journaux

_________________
Hail to the king, back in black, etc. Revenez plus tard pour les catchphrases.
Revenir en haut Aller en bas
Docteur Robotnik
Chef des Egg Armées Badniks
Chef des Egg Armées Badniks
avatar

Masculin Messages : 1764
Age : 26
Localisation : Bullet Station, avec Carol
Humeur : Lord Brevon a une armée... MOI AUSSI ! HA !

Fiche du Chao
Nom: Maul
Alignement (%hero) Alignement (%hero):
25/100  (25/100)
Rings Rings: 933

MessageSujet: Re: Deux mastodontes et un paraplégique, sous un orage   Dim 7 Juin 2015 - 2:51

Abrupt

HJ- Un copier coller ? Ou ça ? -HJ


Loïs présenta un bref historique suivi de quelques analyses de l'Invasion, ce qui mena Abrupt à devoir expliciter sa question.

"Vrai. Plus précisément, que sais-tu de l'identité, du passé et des caractéristiques de l'Empereur ?"

Wow, un mot de six syllabes et une phrase qui fait presque une ligne. Il y a clairement du progrès.

A l'extérieur, le ciel obscur s'était couvert. Il commençait à pleuvoir doucement d'une bruine légère, ce qui donnait naissance à autant de silencieux ballet de gouttelettes qu'il n'y avait de sources de lumière dans les rues de la ville. Un individu tout de noir vêtu, son visage caché sous un large chapeau, s'adossa négligemment contre le GOLEM. Visiblement en proie à une intense concentration, il n'avait pas l'air d'avoir conscience de la nature de son parapluie de fortune.


Dernière édition par Miles Tails Prower le Dim 7 Juin 2015 - 21:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://tails-dreamer.jeunforum.com/h48-commandant-perdu
Fry'
Ground Zero
Ground Zero
avatar

Masculin Messages : 1630
Localisation : Bien installé
Humeur : Viens par là j'ai un nouveau canon à tester ...

Fiche du Chao
Nom: Noname
Alignement (%hero) Alignement (%hero):
13/100  (13/100)
Rings Rings: 1408

MessageSujet: Re: Deux mastodontes et un paraplégique, sous un orage   Dim 7 Juin 2015 - 11:25

HJ- ... C'est pas bien le copier-coller -HJ

"Vrai. Plus précisément, que sais-tu de l'identité, du passé et des caractéristiques de l'Empereur ?"

Zzzzut. Les coupures plus anciennes évoquaient beaucoup moins. ça allait être plus tendu

"Comme vous vous en doutez, l'accès à l'information était encore plus délicat avant l'invasion. Je sais néanmoins que c'était absolument pas son coup d'essai, et que d'habitude, le groupe de personnes qui lui faisait barrage suffisait amplement.
Pour son identité c'est un docteur ... scientifique ? Je vois absolument pas quel genre de doctorat il peut avoir. Pas en IA en tout cas.
Pour ses caractéristiques... jeter un oeil à l'extérieur suffit à en cerner une bonne partie, je pense.
Un certain narcissisme, une bonne dose de prudence justifiée accompagnée d'une pointe de paranoïa, etc."


Loïs s'interrompit à cause d'un signal reçu d'Allistair, les capteurs de proximité s'étaient déclenchés.
Un piaf s'était probablement posé sur sa tête. Encore. Rien d'important.

_________________
Hail to the king, back in black, etc. Revenez plus tard pour les catchphrases.
Revenir en haut Aller en bas
Docteur Robotnik
Chef des Egg Armées Badniks
Chef des Egg Armées Badniks
avatar

Masculin Messages : 1764
Age : 26
Localisation : Bullet Station, avec Carol
Humeur : Lord Brevon a une armée... MOI AUSSI ! HA !

Fiche du Chao
Nom: Maul
Alignement (%hero) Alignement (%hero):
25/100  (25/100)
Rings Rings: 933

MessageSujet: Re: Deux mastodontes et un paraplégique, sous un orage   Dim 7 Juin 2015 - 21:49

Abrupt

HJ- Un copier coller ? Où ça ? Razz -HJ


Loïs sembla en légère difficulté. Clairement, il était loin d'être incollable et n'osait pas vraiment l'avouer. Si seulement il s'était contenté d'un "pas grand chose"...
C'était parfaitement superflu, mais Abrupt désigna une affiche de l'Empereur qui avait été arrachée et fichue dans un coin de la pièce. On y voyait le personnage, dans une position conquérante un poil exagérée, avec un message de propagande complètement superficiel : "Le Génial Docteur Ivo Robotnik | Votre vénéré souverain est arrivé"


"C'est le Docteur Robotnik, alias Eggman. Très connu dans la région pour ses multiples coups d'états. Sonic le repoussait, jusqu'à maintenant.

Il a des otages pour empêcher les rébellions. Il a une armée pour surveiller la population. Il contrôle Mobius, et il est tout simplement invincible.

Dans ces conditions, la vigilance prédomine. Ne pas se faire remarquer. Montrer des compétences hors du commun, ou se montrer hostile envers les robots, c'est s'exposer à l'Empereur, et personne ne le souhaite."


Sur ce, Abrupt sortit une carte touristique de la ville de sa poche, et la déplia non sans efforts pour arriver à manipuler ce petit objet dans ses grosses mains.

"Sachant cela, en clair : on est là, on va là, puis on va là. Sans paraître suspect. Sans attirer l'attention. Et, à partir d'ici..." il montra un point arbitraire entre l'endroit où il récupéreraient la marchandise et le pâté de maisons où la livraison devait être effectuée, "... sans même être vu.

Questions."


Le sombre individu adossé à Allistair restait, pour le moment, parfaitement immobile.
Revenir en haut Aller en bas
http://tails-dreamer.jeunforum.com/h48-commandant-perdu
Fry'
Ground Zero
Ground Zero
avatar

Masculin Messages : 1630
Localisation : Bien installé
Humeur : Viens par là j'ai un nouveau canon à tester ...

Fiche du Chao
Nom: Noname
Alignement (%hero) Alignement (%hero):
13/100  (13/100)
Rings Rings: 1408

MessageSujet: Re: Deux mastodontes et un paraplégique, sous un orage   Dim 7 Juin 2015 - 22:57

"C'est le Docteur Robotnik, alias Eggman. Très connu dans la région pour ses multiples coups d'états. Sonic le repoussait, jusqu'à maintenant.
=> On croirait que les extérieurs connaîtraient leur propre proverbe "ne pas mettre tous les oeufs dans le même panier"

Il a des otages pour empêcher les rébellions.
=> 's not like I care about hostages.

Il a une armée pour surveiller la population.
=> Vu les boîtes de conserves qui la surveillent, une caméra serait plus dangereuse

Il contrôle Mobius, et il est tout simplement invincible.
=> Ouais, bon. Si les extérieurs ont appris un truc aux intérieurs, c'est qu'on pouvait détruire absolument n'importe quoi avec assez d'idiotie concentrée.

Dans ces conditions, la vigilance prédomine. Ne pas se faire remarquer.
=> Super conseil. Je vais mettre des pantoufles à Allistair.

Montrer des compétences hors du commun, ou se montrer hostile envers les robots, c'est s'exposer à l'Empereur, et personne ne le souhaite."
=> Uh. C'est soudainement plus intéressant. D'un autre côté c'est pas comme si on pouvait prétendre qu'on a trouvé Allistair dans un hangar. C'est un coup à se le fair confisquer. Et c'est certainement pas une option viable.

Abrupt s'entêtait maintenant à déplier une carte bien trop petite pour lui avant de l'étaler sur la table.
La ville était vraiment pas beaucoup plus grosse que ce que Loïs pouvait prévoir. Espérons qu'ils soient dans un village ou un trou paumé, sinon, les chiffres de population estimés des extérieurs étaient gravement surestimés. Pas comme si c'était une mauvaise chose.


"Sachant cela, en clair : on est là, on va là, puis on va là. Sans paraître suspect. Sans attirer l'attention. Et, à partir d'ici... sans même être vu."

Hmm. Pas assez de distance pour être une vraie source d'inquiétude, la seule vraie question c'était de savoir de quoi se méfier exactement.
L'itinéraire le plus efficace était pas dur à calculer mais mieux valait laisser le guide décider du chemin, les cartes en papier sont rarement à jour


"Questions."
"Seulement deux. On doit se méfier de quoi, la populace ou les robots ?
Et pour ce qui est de rester invisible, j'espère que on va passer devant des sourds, sinon ça va être délicat avec mon "assistant"
Si le risque se limite à des robots comme ceux qu'on a déjà croisé, je pourrais peut-être résoudre le problème ... en toute discrétion."

ça serait pas la première fois qu'une puce grosse comme une tête d'épingle suffisait à donner un accès administrateur aux commandes d'un robot tout rond après tout.

_________________
Hail to the king, back in black, etc. Revenez plus tard pour les catchphrases.
Revenir en haut Aller en bas
Docteur Robotnik
Chef des Egg Armées Badniks
Chef des Egg Armées Badniks
avatar

Masculin Messages : 1764
Age : 26
Localisation : Bullet Station, avec Carol
Humeur : Lord Brevon a une armée... MOI AUSSI ! HA !

Fiche du Chao
Nom: Maul
Alignement (%hero) Alignement (%hero):
25/100  (25/100)
Rings Rings: 933

MessageSujet: Re: Deux mastodontes et un paraplégique, sous un orage   Lun 8 Juin 2015 - 1:17

Abrupt

HJ- Juste pour être sûr : Station Square est quand même bien placé en matière de taille de ville, hein. On a d'incroyables gratte-ciels dans le centre ville, de longues rues, une gare, un casino et tout... Je sais que les Intérieurs voient les Extérieurs comme des puces, mais bon, quand même, Station Square c'est pas rien quoi. -HJ


Malgré la gravité de son discours, Abrupt n'avait pas ressenti la moindre pointe de nervosité dans son interlocuteur. Soit parce qu'il était complètement inconscient, ce qui était étrange vu sa situation ; soit parce qu'il était spectaculairement arrogant, ce qui à nouveau était étrange vu sa situation, mais moins vu la taille du robot l'accompagnant ; soit Abrupt était très mauvais pour les discours.
Inutile de vous dire quelle solution sembla la plus logique pour Abrupt. Mais l'inutile étant indispensable : la troisième, pour sûr. Abrupt n'aimait pas les longs discours.
Ca vous surprend, n'est-ce pas ?

Lois étudia rapidement la carte très imprécise, et posa deux questions.


"On doit se méfier de quoi, la populace ou les robots ?"

Clairement, Abrupt n'avait pas été assez clair. Mais la question valait le coup d'être posée.

"Nous sommes en pleine nuit : il n'y aura personne dehors. Et si jamais il y a quelqu'un, il fera comme j'ai dit : ne pas se faire repérer. Ceux qui ne pensent pas comme ça ont déjà été embarqués.
Les robots sont nos seules sources d'ennuis."


Les robots ne font aucune distinction entre les citoyens qui "aident" les robts et qui se révoltent contre eux. Eggman ne cherche pas à faire de favoritisme ou rechercher des alliés. A part Ralph la Rafle, seul individu auquel le narrateur puisse penser encore haut positionné à Mobius, tout le monde est traité de façon égale. Sauf s'ils sont suspects. Dans ce cas ils sont maltraités de façon inconnue, mais probablement aussi systématisée.

La deuxième question était nettement plus attendue.


"Et pour ce qui est de rester invisible, j'espère que on va passer devant des sourds, sinon ça va être délicat avec mon "assistant"."

Abrupt fronça les sourcils, se disant inconsciemment que cela aiderait à mieux retransmettre la gravité de la situation.

"Il va falloir faire avec. Le tapage nocturne ne gêne pas les robots tant qu'ils ne sont pas agressés."

"Si le risque se limite à des robots comme ceux qu'on a déjà croisé, je pourrais peut-être résoudre le problème ... en toute discrétion."

Une nouvelle solution vint à l'esprit du colosse pour souligner la gravité de la situation : une pause dramatique en fermant les yeux.
Le deuxième avantage de cette solution était qu'il laissait le temps de réfléchir.

Il rouvrit les yeux, jeta un œil à l'énorme machine sans apercevoir le sombre individu s'écarter de la fenêtre juste à temps pour se soustraire à son champ de vision, et répondit :


"Uniquement en dernier recours, de façon rapide et efficace. L'alerte ne doit pas être lancée, personne ne doit être accusé de quoi que ce soit."

Abrupt garda le silence au terme de cette dernière règle, laissant à Lois la possibilité d'évoquer d'éventuelles autres questions.
Revenir en haut Aller en bas
http://tails-dreamer.jeunforum.com/h48-commandant-perdu
Fry'
Ground Zero
Ground Zero
avatar

Masculin Messages : 1630
Localisation : Bien installé
Humeur : Viens par là j'ai un nouveau canon à tester ...

Fiche du Chao
Nom: Noname
Alignement (%hero) Alignement (%hero):
13/100  (13/100)
Rings Rings: 1408

MessageSujet: Re: Deux mastodontes et un paraplégique, sous un orage   Lun 8 Juin 2015 - 1:45

HJ- C'est une tanche en géographie. laissons ça comme ça. -HJ

Attention, le gorille fronces les sourcils. Sûrement en manque de bananes.

"Nous sommes en pleine nuit : il n'y aura personne dehors."
=> C'est la nuit ça ? Ah bon. C'est vrai que les extérieurs ont pas un implant à la place de l'oeil. Et je parie qu'ils utilisent encore des loupes en verre.

"Et si jamais il y a quelqu'un, il fera comme j'ai dit : ne pas se faire repérer. Ceux qui ne pensent pas comme ça ont déjà été embarqués."
=> Soyez discrets ou soyez embarqués. Dénote une sacrée dose de paranoïa. Etrange, mais bon, l'empereur fait ce qu'il veut après tout, privilège du métier.

"Les robots sont nos seules sources d'ennuis."
=> PFFRT. OKAY, ON EST SAFE.

"Il va falloir faire avec. Le tapage nocturne ne gêne pas les robots tant qu'ils ne sont pas agressés."
=> Et du coup si les robots seront pas dérangés et qu'on a pas à se méfier des humains on se méfie de  ... ? Des vaches volantes je présumes

L"idée de Loïs semblait provoquer une crise de pensée à Vendredi. Espérons que son cerveau fonde pas, le fer à souder marche moyennement dans ces cas là.

"Uniquement en dernier recours, de façon rapide et efficace. L'alerte ne doit pas être lancée, personne ne doit être accusé de quoi que ce soit."
=> Rapide & efficace, on fera pas mieux, et à moins que le coup de "passer 4 heures à traiter trois mots était un coup monté, il aurait le temps de lui faire cracher les photos d'enfance de l'empereur avant que le robot eut le temps de signaler la présence de deux individus venant de pénétrer dans la ville.

J'en sais assez, plus vite on commence plus vite on sera en sécurité. Pour ce qui est de ma solution, vous voyez ceci ?
*plonge la main dans la poche de sa veste et en sort une poignée de puces montées sur des pointes*
Vous mettez en contact un de ces trucs avec un des robots ronds qu'on voit partout, vous enfoncez un peu, et je vous le fais dancer le can can en remplaçant sa mémoire par un plan fixe de lampadaire.
Leur blindage est aussi solide qu'un avion en papier pour une pointe bien placée.

_________________
Hail to the king, back in black, etc. Revenez plus tard pour les catchphrases.
Revenir en haut Aller en bas
Docteur Robotnik
Chef des Egg Armées Badniks
Chef des Egg Armées Badniks
avatar

Masculin Messages : 1764
Age : 26
Localisation : Bullet Station, avec Carol
Humeur : Lord Brevon a une armée... MOI AUSSI ! HA !

Fiche du Chao
Nom: Maul
Alignement (%hero) Alignement (%hero):
25/100  (25/100)
Rings Rings: 933

MessageSujet: Re: Deux mastodontes et un paraplégique, sous un orage   Lun 8 Juin 2015 - 2:41

Abrupt

Lois ne se fit pas attendre.

"J'en sais assez, plus vite on commence plus vite on sera en sécurité. Pour ce qui est de ma solution, vous voyez ceci ?"

Il plongea sa main dans sa poche et en sortit une carte touristique araignée mécanique inanimée. Abrupt se crispa. Les araignées n'étaient clairement pas sa tasse de thé.

Vous mettez en contact un de ces trucs avec un des robots ronds qu'on voit partout, vous enfoncez un peu, et je vous le fais danser le can can en remplaçant sa mémoire par un plan fixe de lampadaire.
Leur blindage est aussi solide qu'un avion en papier pour une pointe bien placée.


Abrupt n'avait rien à redire quand à la dernière proposition : il avait lui-même testé la qualité des Egg Pawns patrouilleurs. Avec son poing.
Cela dit, il valait mieux espérer ne pas tomber sur des robots au blindage plus important.

Non, ce sur quoi le colosse ne parvenait à mettre le doigt, c'était le lien entre le can can et un lampadaire. Et c'était encore plus difficile de relier tout ça à ces affreuses bestioles à huit pattes.

Pendant ce temps, le sombre personnage sembla s'agiter. Il quitta son poste, passa brièvement devant la fenêtre pour disparaître au coin de la rue, abandonnant Allistair comme un vulgaire lampadaire aussi lumineux qu'une ampoule couverte de dix sept dizaines de couches de toiles d'araignées sur un scène de danse.
Ouais non, même moi j'arrive pas à faire un lien convenable... Pauvre Abrupt.

Ce dernier abandonna sa vaine réflexion pour replier sa carte.


"Alors, en route."

Une explosion assourdissante retentit alors dans la rue vers laquelle le mystérieux individu s'était engouffré.

Abrupt posa le pied par terre. Wow. Pas même un pas et la situation dégénérait déjà. Un record.
Pas de dégât visible dans la pièce. A priori, l'explosion avait eu lieu dans la rue, mais n'avait pas ébranlé le bar.

Restait à savoir si cette explosion serait un obstacle à la discrétion ou une parfaite diversion.
Revenir en haut Aller en bas
http://tails-dreamer.jeunforum.com/h48-commandant-perdu
Fry'
Ground Zero
Ground Zero
avatar

Masculin Messages : 1630
Localisation : Bien installé
Humeur : Viens par là j'ai un nouveau canon à tester ...

Fiche du Chao
Nom: Noname
Alignement (%hero) Alignement (%hero):
13/100  (13/100)
Rings Rings: 1408

MessageSujet: Re: Deux mastodontes et un paraplégique, sous un orage   Lun 8 Juin 2015 - 3:05

Bordel, quand il fixe ces puces il a l'air encore plus idiot que d'habitude. SI il continue il va atteindre le négatif et commencer à avoir l'air intelligent
HJ- A la base je voulais ajouter "Comme Solar" et puis je me suis rappelé que Solar avait ABSOLUMENT PAS l'air intelligent-HJ

"Alors, en route."

Quand l'explosion retentit, Loïs se recroquevilla sans même attendre quoi que ce soit, son rythme cardiaque fit un sacré bond se qui provoqua un tour assez violent à Allistair, mais vu qu'il était à portée de bras (Minus le mur), Allistair ressentit pas le besoin d'avancer. Encore heureux, sinon la taverne y passait.
Quand à Loïs, il reprenait doucement son calme. Beaucoup trop près pour sa zone de confort. Et pas spécialement habitué aux bruits assourdissants.
Règle n° 1 quand un truc va mal, on y survit, ensuite on l'étudie.
Secouant la tête pour retrouver son calme, il redressa vite les yeux (bien qu'un peu humides) et s'adressa à son guide.


"Faut qu'on sorte d'ici tant que tout le monde est sonné. Plus vite on s'éloigne plus sûr c'est !"

Alors qu'il tentait avec difficulté de se diriger vers la sortie, il se rappela qu'à défaut de la montagne de fer qui le poussait d'habitude y'en avait une autre de viande dans la pièce.

"Donnez moi un coup de main !"

Loïs bossait très mal sous stress. Fort heureusement il fuyait aussi très bien.
La preuve, Allistair se dirigeait déjà à côté de la porte d'entrée pour embarquer son créateur.

_________________
Hail to the king, back in black, etc. Revenez plus tard pour les catchphrases.
Revenir en haut Aller en bas
Docteur Robotnik
Chef des Egg Armées Badniks
Chef des Egg Armées Badniks
avatar

Masculin Messages : 1764
Age : 26
Localisation : Bullet Station, avec Carol
Humeur : Lord Brevon a une armée... MOI AUSSI ! HA !

Fiche du Chao
Nom: Maul
Alignement (%hero) Alignement (%hero):
25/100  (25/100)
Rings Rings: 933

MessageSujet: Re: Deux mastodontes et un paraplégique, sous un orage   Lun 8 Juin 2015 - 3:30

Abrupt

La réaction de Loïs à l'explosion était assez comparable à cette fois où Abrupt avait cru voir une énorme ombre de tarentule s'apprêter à lui sauter dessus. Il lui avait fallu une bonne minute avant de retrouver suffisamment ses esprits pour constater que c'était un bout de rideau déchiré qui était tombé devant une lampe.

Cela dit, si cet individu réagissait aussi brutalement aux explosions, il était clair qu'il avait trouvé un endroit relativement isolé pendant l'Invasion. Ces cellules de recherches étaient bigrement éloignées de la ville, et sacrément insonorisées.


"Faut qu'on sorte d'ici tant que tout le monde est sonné. Plus vite on s'éloigne plus sûr c'est !"

Le colosse vit le golem quitter sa position en direction de l'entrée. Abrupt aurait bien voulu vérifier qui était à l'origine de cet incident, et si on avait besoin de son aide, mais...

"Donnez moi un coup de main !"

... il était vrai qu'il avait déjà un handicapé sous les bras.

Empoignant le fauteuil par les côtés, il souleva l'engin en méprisant les roues.
Ou plutôt, il essaya. Ce truc pesait nettement plus lourd qu'il ne s'y était attendu.
Mais rouler à travers une salle remplie de clients sans doute déjà bien apeurés, ça n'allait pas être facile.
Quoique, vu l'inertie de la chose...

Abrupt lâcha l'affaire, alla ouvrir la porte et revint prendre les poignées en main, prêt à pousser le fauteuil de façon plus conventionnelle. "La Taverne" n'était pas en proie à un chao complet, mais tout le monde s'était levé, certaines chaises s'étaient renversées, et beaucoup se demandaient s'ils devaient se cacher sous les tables, fuir, ou ne surtout, surtout pas bouger.


"Chaud devant !"

La réponse leur parut de suite beaucoup plus claire quand Abrupt surgit de la pièce qui normalement restait toujours fermée, poussant un fauteuil roulant à toute vitesse. Les clients, connaissant Abrupt, reconnaissant sa voix, se souvenant de certaines expériences passées, n'eurent pas besoin de plus de temps pour réagir quand la montagne de muscle prononça ces deux mots clefs.

On lui fit limite une haie d'honneur jusqu'à la porte d'entrée, qui par chance était entrouverte, ce qui lui permit de ne pas voler en éclat quand Abrupt rentra dedans sans aucune hésitation. Il fallait faire vite, pour éviter d'être pris dans les embouteillages. Et surtout, pour éviter d'être intercepté par une troupe d'intervention.
Les Egg Pawns étaient peut-être léger. Les escouades d'intervention, nettement moins, même pour un golem métallique.
Revenir en haut Aller en bas
http://tails-dreamer.jeunforum.com/h48-commandant-perdu
Fry'
Ground Zero
Ground Zero
avatar

Masculin Messages : 1630
Localisation : Bien installé
Humeur : Viens par là j'ai un nouveau canon à tester ...

Fiche du Chao
Nom: Noname
Alignement (%hero) Alignement (%hero):
13/100  (13/100)
Rings Rings: 1408

MessageSujet: Re: Deux mastodontes et un paraplégique, sous un orage   Lun 8 Juin 2015 - 3:46

Abrupt tenta de lever le fauteuil de Loïs... Et échoua.
SERIEUX ?
CEST BIEN LA PEINE D'ETRE AUSSI LARGE TIENS.
IL DOIT ETRE A PEINE PLUS LOURD QUE LOIS LUI MEME.

Quoi que les extérieurs sont pas habitués à remplacer 85% de leurs composants par des alliages extradenses inconnus du premier autochtone.
Ceci explique çela.
Toujours étant qu'on oublie le clonage. Clairement pas rentable à ce rythme.


"Chaud devant !"

=> ?

Loïs avait déjà lu cette expression quelque part. Elle signifiait quoi déj' ... => OH LE FOU MAIS QU'EST CE QU'IL FAIT
Paniquant légèrement, il eut toujours le temps de déployer les panneaux qui protégeaient ses jambes avant de traverser la porte à pleine vitesse & atterir dans la rue.
Leur petite virée à pleine vitesse s'arrêta soudainement... quand Allistair arrêta le fauteuil d'une main, le souleva et le remit en position classique.
La pointe de vitesse avait une fois de plus fait peur à Loïs ce qui avait fait se rapprocher Allistair.
Et LUI, il avait aucun problème à porter le fauteuil.
ET EN PLUS IL S'EN SERVAIT PAS COMME BELIER


Une fois remis en position & prêts à partir, il se retourna vers son guide pour lui décocher un remerciement
"Tu touches plus jamais à mon fauteuil."

Du coup, il garderait les panels de protection déployés tant qu'il était près de ce sauvage.
Tout semblait partir à l'ouest dès qu'il s'approchait

_________________
Hail to the king, back in black, etc. Revenez plus tard pour les catchphrases.
Revenir en haut Aller en bas
Docteur Robotnik
Chef des Egg Armées Badniks
Chef des Egg Armées Badniks
avatar

Masculin Messages : 1764
Age : 26
Localisation : Bullet Station, avec Carol
Humeur : Lord Brevon a une armée... MOI AUSSI ! HA !

Fiche du Chao
Nom: Maul
Alignement (%hero) Alignement (%hero):
25/100  (25/100)
Rings Rings: 933

MessageSujet: Re: Deux mastodontes et un paraplégique, sous un orage   Lun 8 Juin 2015 - 14:11

Abrupt

Lois avait failli faire un arrêt cardiaque, mais ils étaient à l'extérieurs, sains et saufs. Abrupt fut chaleureusement remercié, ce à quoi il aurait répondu que quitte à avoir un robot aussi balèze, autant se faire un fauteuil roulant un peu plus optmisé au niveau du poids.
Mince.

Cela dit, Abrupt ne prit même pas la peine de lui accorder un regard lourd de sens. Il scrutait le ciel, et les croisements de rues.

Les flappers n'allaient pas tarder à arriver, il fallait s'éloigner au plus vite.


"Tant pis pour le bruit. Par là !"

Abrupt ne se dirigeait pas directement vers la salle informatique où ils devaient chercher la marchandise, il prenait juste le chemin qui les éloigneraient le plus vite de La Taverne.

Grand athlète qu'il était, Abrupt pouvait atteindre une vitesse de pointe assez conséquente. Qu'en était-il d'Allistair ?
Revenir en haut Aller en bas
http://tails-dreamer.jeunforum.com/h48-commandant-perdu
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Deux mastodontes et un paraplégique, sous un orage   

Revenir en haut Aller en bas
 
Deux mastodontes et un paraplégique, sous un orage
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Deux mastodontes et un paraplégique, sous un orage
» Chapitre 2 : Le Geste du Soldat
» RENOUVEAU ϟ La Fête de l'Orage
» Blood Bowl 2 le retour et la p'tite histoire de sous la douche
» Un deux trois, trois p'tits chats ! (Pour le plaisir, la vidéo d'Adibou)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tails Dreamer :: Zone RPG :: Mobius :: Espaces métropolitains :: Station Square-
Sauter vers: